Crédit : MAXIME LANDRY / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

F1

Le circuit Gilles-Villeneuve en ébullition

Publié | Mis à jour

Même si aucune voiture n’a tourné sur la piste, ça grouillait dans les paddocks du circuit Gilles-Villeneuve, mercredi après-midi.

Les employés de chaque écurie étaient occupés à défaire les dernières boîtes de matériel. Dans certains garages, on a constaté que les mécaniciens ont déjà commencé à travailler sur leur monoplace, notamment chez Renault.

Chez les équipes de pointe, comme Mercedes, Ferrari et Red Bull, c’était le calme plat. Elles devraient s’activer jeudi avec la présentation des essais libres qui ont lieu vendredi.

Pour ce qui est des pilotes, ils sont arrivés en ville mercredi, mais ils n’ont pas mis les pieds au circuit Gilles-Villeneuve. Un certain nombre avaient des activités promotionnelles pour satisfaire leurs commanditaires alors que les autres en ont profité pour découvrir les charmes de la métropole et du Québec.

C’est le cas des pilotes de Renault, Nico Hülkenberg et Carlos Sainz Jr., qui ont pris un hydravion pour faire une petite escapade à l’hôtel Sacacomie, en Mauricie. Ils doivent souhaiter que cette pause leur permette de signer leur premier podium de la saison lors de la course de dimanche.

Pendant ce temps, les ouvriers travaillaient d’arrache-pied pour finaliser les préparatifs sur le circuit. On a vu des employés qui s’occupaient de peinturer les murs de protection aux couleurs du commanditaire majeur de l’événement, la compagnie de bières Heineken. D’autres effectuaient les derniers travaux pour satisfaire les exigences de la FIA.

Place aux portes ouvertes

Jeudi matin, ce sont les traditionnelles portes ouvertes de 9 h à 12 h. Les amateurs de F1 auront la chance de voir une partie des monoplaces qui seront utilisées pour les activités de la fin de semaine.

De plus, quelques pilotes se pointeront sur place afin de signer des autographes et pour prendre des photos. Le tout se déroulera entre 9 h 30 et 11 h.

Par la suite, ce sera la conférence de presse de la FIA et celles de toutes les écuries en après-midi. On passera aux choses sérieuses dès vendredi.