Crédit : AFP

VGK-WAS

Le précieux apport d’Evgeny Kuznetsov

Publié | Mis à jour

Cas incertain en vue du troisième match de la finale de la Coupe Stanley, Evgeny Kuznetsov a finalement été l’un des principaux artisans de la victoire des Capitals contre les Golden Knights de Vegas, samedi soir, à Washington.

Bien qu’embêté par une blessure au haut du corps, l’attaquant russe tenait à être de la partie lors du premier match de la série présenté au Capitol One Arena.

À terme, c’est lui qui a inscrit le but victorieux à mi-chemin en deuxième période, lors d’une descente à deux contre un en territoire adverse avec Jay Beagle. En surprenant Marc-André Fleury avec un tir des poignets, Kuznetsov a récolté son 12e but des séries. Plus tôt dans la période, il avait également contribué au premier but des siens, marqué par Alex Ovechkin.

«C'est une question d'émotions, a confié Kuznetsov au site LNH.com pour expliquer sa performance. Comme Michael Jordan qui a joué certains de ses meilleurs matchs alors qu'il était blessé. Quand tu es blessé, tu joues toujours un peu mieux. Tu as davantage d'énergie.»

Le joueur de centre de 26 ans avait quitté le deuxième match de la finale en première période après avoir été frappé par le défenseur Brayden McNabb. Son poignet gauche semblait le faire souffrir. Il avait néanmoins participé à l’entraînement des siens, vendredi.

«Je savais que Kuzy allait élever son jeu d'un cran, a indiqué l'entraîneur des Capitals Barry Trotz à LNH.com. Il a encaissé une bonne mise en échec. Je ne vais pas ignorer ce coup, il en a pris une pour l'équipe. Il fait tout pour connaître du succès, comme tout le monde.»

La chimie avec Ovechkin

À nouveau réunis, Kuznetsov et Ovechkin ont encore une fois transporté les Capitals, qui sont maintenant devant 2-1 dans la série.

«Je ne sais pas comment expliquer la chimie que nous avons, a dit Kuznetsov. Je sais où il sera et je pense que c'est la même chose pour lui. Ça prend du temps pour en arriver là, mais quand tu trouves cette chimie, tu dois la conserver.»

«Ils sont tous les deux très créatifs, a ajouté Trotz. Ils jouent avec passion. Nous ne les retenons pas, nous permettons à nos joueurs de créer au bon moment. De prendre de bonnes décisions, je pense qu'ils le font. Ils se comprennent et avec tout ce talent, la connexion se fait sans problème.»

Le quatrième match de la série sera présenté lundi, à Washington.