Crédit : AFP

Soccer

Le Barça bétonne le roc Umtiti jusqu'en 2023

AFP

Publié | Mis à jour

Entre Samuel Umtiti et le FC Barcelone, c'est du solide! Soucieux de bétonner sa charnière centrale, le club catalan a annoncé dimanche la prolongation du robuste défenseur français jusqu'en 2023, avec vraisemblablement un relèvement de sa clause libératoire, jugée trop accessible.

C'est une bonne nouvelle pour l'équipe de France, dont l'un des cadres voit son avenir stabilisé juste avant le Mondial-2018 et deux ans après sa retentissante première sélection en quarts de l'Euro-2016 contre l'Islande (5-2), et une excellente pour le Barça, qui pouvait craindre les velléités d'autres clubs.

Arrivé en Catalogne en 2016 pour 25 M EUR, l'ex-Lyonnais a rapidement fait son trou en équipe première. Et au regard des prix payés par Liverpool pour Virgil Van Dijk (84 M EUR) ou par Manchester City pour Aymeric Laporte (70 M EUR), la précédente clause d'Umtiti (60 M EUR) semblait à portée de beaucoup de grandes écuries européennes.

«Le FC Barcelone et Samuel Umtiti sont parvenus à un accord pour la prolongation du contrat entre les deux parties pour les cinq prochaines saisons, jusqu'en 2022-2023», a écrit le Barça dans un communiqué, sans préciser le montant de la nouvelle clause.

Sélectionné pour la Coupe du monde, «Big Sam» fait partie du rassemblement des Bleus à Clairefontaine et fera lundi une courte escapade à Barcelone où le nouveau bail doit être signé à 10h00 au Camp Nou et suivi d'une conférence de presse vers 10h30.

Adopté par le Camp Nou

Cette prolongation cimente la relation entre le Barça et le Bleu de 24 ans (17 sélections) et confirme le statut nouveau de l'un des meilleurs joueurs d'Europe à son poste.

Au point d'être parfois considéré dans la presse espagnole comme la meilleure recrue engagée depuis 2014 par le président Josep Maria Bartomeu. Au point aussi d'avoir évincé rapidement l'expérimenté Javier Mascherano, parti en janvier vers la Chine.

Pendant gaucher de Gerard Piqué, le natif de Yaoundé, au Cameroun, semble désormais incontournable chez les Blaugrana. Et comme Piqué (31 ans) a lui-même récemment prolongé jusqu'en 2022, le Barça a bétonné l'axe pour plusieurs années, avec également le recrutement du Colombien Yerry Mina.

Ses interventions tranchantes, son placement sûr et sa relance propre lui ont même valu d'être comparé à l'emblématique défenseur barcelonais Carles Puyol (1999-2014) pour son impact dans les duels. Et un drôle de montage photo combinant le visage du Français, rapidement adopté par le Camp Nou, et la tignasse bouclée du Catalan a beaucoup fait rire sur les réseaux sociaux.

«Je n'ai aucun doute sur le fait que c'est l'un des meilleurs défenseurs centraux du monde», a résumé son entraîneur Ernesto Valverde, conquis par son jeu simple et précis.

Long à venir

Certes, Umtiti a mis plusieurs mois à prolonger son contrat, ce qui a alimenté les craintes sur un possible départ. Mais pour rassurer les supporters, il avait désigné l'écusson de son maillot et effectué une révérence devant les tribunes du Camp Nou en avril, manière selon lui de démontrer son amour du club.

Et il a rappelé cette semaine dans les colonnes du quotidien français L'Equipe qu'il se plaisait à Barcelone, où il a remporté cette saison la Liga et une deuxième Coupe du Roi... même s'il a été moins rayonnant au printemps après une blessure musculaire qui lui a valu un gros mois d'absence cet hiver.

«Je suis le plus heureux du monde, c'est un plaisir de côtoyer les plus grands joueurs", déclarait Umtiti début mars sur la chaîne beIN Sports France. "Chaque entraînement, chaque match est un plaisir pour moi et tout le monde voit que je suis heureux ici», avait-il ajouté.

Cette prolongation complète la vague de renouvellements de contrats engagée par le club catalan ces derniers mois, avec de nouveaux baux pour Lionel Messi (2021), Sergi Roberto (2022) ou Marc-André ter Stegen (2022).