LHJMQ

Repêchage de la LHJMQ: une journée «magique» pour Hendrix Lapierre

Agence QMI / Mario Morissette 

Publié | Mis à jour

Les Saguenéens de Chicoutimi ont mis fin au suspense entourant le tout premier choix au total à l’ouverture de la séance de sélection de la Ligue de hockey junior majeur du Québec au Centre Gervais Auto en réclamant l’attaquant Hendrix Lapierre, de l’Intrépide de Gatineau.

Gagnants de la loterie du circuit Courteau en avril, les Sags ont réclamé Hendrix Lapierre au premier rang lors de la séance de repêchage de la LHJMQ, samedi, au Centre Gervais Auto.

Lapierre s’avérait l’espoir semé numéro des experts du Centre de soutien au recrutement du circuit Courteau.

Les Bleus ont ensuite usé de la septième sélection pour mettre le grappin sur le Suisse d’origine canadienne Théo Rochette, un jeune homme dont le nom avait été ajouté tardivement à la liste des joueurs admissibles.

«J’attendais cette journée depuis longtemps, c’est un rêve de jeunesse, a déclaré Hendrix Lapierre, auteur d’une saison de 57 points (17 buts, 40 aides) durant la dernière saison sous les couleurs de l’Intrépide de Gatineau.

«Être repêché premier, surtout par les Saguenéens de Chicoutimi, ça fait chaud au cœur! Mon père vient de là, mes grands-parents, tantes et oncles vivent là-bas que ce soit Chicoutimi ou Jonquière.

«En plus, j’y retrouverai mon ami Théo (Rochette). C’est un excellent joueur. Nous avons joué ensemble un tournoi AAA quand nous étions petits avant son départ pour la Suisse.

«Nous avions auparavant joué l’un contre l’autre et c’était une grosse rivalité. Ça fait bizarre de se retrouver dix ans plus tard», a constaté Hendrix Lapierre.

Villeneuve à Saint John

Le défenseur William Villeneuve, premier des quatre joueurs des Cantonniers de Magog réclamés au premier tour, a été sélectionné au 2e rang par les Sea Dogs de Saint John.

«Je n’avais aucune idée où j’allais sortir, mais ça a été une belle surprise d’être repêché par Saint John. C’est une organisation gagnante qui a développé d’excellents défenseurs. Je vais faire ma propre voie et je veux aller gagner à Saint John.»

Au troisième rang, les Cataractes de Shawinigan ont puisé à la source de talent des Bois-Francs en réclamant les droits de l’attaquant Mavrick Bourque, des Estacades de Trois-Rivières. «Je suis très content d’être troisième, mais que je sorte trois ou cinq, l’important, c’est de performer par après. Avec les Cataractes, je pense que je pourrai bien me développer.

Rochette glisse au 7e rang

Parfois présumé premier de classe, puis membre du top-3, Rochette a finalement glissé jusqu’au septième rang.

«C’est un moment incroyable! J’en rêvais depuis que j’étais tout petit. Tu vis ces moments, juste une fois dans ta vie. Chaque équipe aurait pu me repêcher, mais je suis très content d’avoir été réclamé par Chicoutimi. C’est vraiment une organisation que j’apprécie», a déclaré Théo Rochette qui s’installera au Royaume en compagnie de sa maman, même si la famille conservera son pied-à-terre familial à Lausanne.

«Je reviens jouer au Québec parce que la LHJMQ est la porte (d’entrée) de la LNH. En Suisse, il n’y pas le même nombre de recruteurs, pas le même professionnalisme qu’ici. Les meilleurs juniors au monde jouent ici et je veux me défier à eux.»

Au Centre Georges-Vézina, Rochette pourra exprimer ses talents sur les plus hauts registres sur une patinoire aux dimensions olympiques. À moins que la neige n’entraine à nouveau la fermeture et que les Sags renouent avec le Palais des sports de Jonquière. «C’est une grande glace, je crois que ça va m’avantager. J’ai l’habitude et j’aime avoir de l’espace en tant que fabricant de jeu.»

Ordre de repêchage (1er tour) : 

  1. Saguenéens de Chicoutimi: Hendrix Lapierre (Intrépide de Gatineau, attaquant)
  2. Sea Dogs de Saint John: William Villeneuve (Cantonniers de Magog, défenseur)
  3. Cataractes de Shawinigan: Mavrik Bourque (Estacades de Trois-Rivières, attaquant)
  4. Islanders de Charlottetown (des Foreurs de Val-d’Or) : Lukas Cormier (Flyers de Moncton, défenseur)
  5. Phoenix de Sherbrooke (des Wildcats de Moncton) : Patrick Guay (Cantonniers de Magog, attaquant)
  6. Huskies de Rouyn-Noranda (du Drakkar de Baie-Comeau): William Dufour (Blizzard du Séminaire Saint-François, attaquant)
  7. Saguenéens de Chicoutimi (des Screaming Eagles du Cap-Breton): Théo Rochette (Lausanne, attaquant)
  8. Sea Dogs de Saint John (des Olympiques de Gatineau): Jérémie Poirier (Grenadiers de Châteauguay, défenseur)
  9. Olympiques de Gainteau (du Phoenix de Sherbrooke): Pier-Olivier Roy (Chevalier de Lévis, attaquant)
  10. Screaming Eagles du Cap-Breton (des Islanders de Charlottetown): Alex Drover (McDonald's de Halifax, attaquant)
  11. Cataractes de Shawinigan (des Remparts de Québec): Charles Beaudoin (Cantonniers de Magog, attaquant)
  12. Mooseheads de Halifax (des Huskies de Rouyn-Noranda): Samuel Dubé (EC Salzburg ,attaquant)
  13. Foreurs de Val-d’Or (des Tigres de Victoriaville): William Provost (Forestiers d'Amos, attaquant)
  14. Titan d’Acadie-Bathurst (des Voltigeurs de Drummondville): Benjamin Roode (Steele Subaru Major Midget de Dartmouth, défenseur)
  15. Sea Dogs de Saint John (de l’Océanic de Rimouski): Josh Lawrence (South Kent School, attaquant)
  16. Foreurs de Val-d'Or (des Mooseheads de Halifax): Marshall Lessard (Cantonniers de Magog, attaquant)
  17. Foreurs de Val-d’Or (du Titan d’Acadie-Bathurst): Jérémie Biakabutuka (Riverains du Collège Charles-Lemoyne, défenseur)
  18. Wildcats de Moncton (de l’Armada de Blainville-Boisbriand): Elliot Desnoyers (Gaulois de Saint-Hyacinthe, attaquant)