Impact

Impact: retour au calme

Nicolas A. Martineau / TVA Sports

Publié | Mis à jour

Après la tempête de mardi, le calme était de retour au Centre Nutrilait, mercredi.

La veille pourtant, les joueurs ont lavé leur linge sale à l’entraînement. Ce qui n’était peut-être pas une mauvaise chose.

«Dans une équipe de 28 gars, dans notre situation actuelle, nous devons créer une culture où nous pouvons nous exprimer, a lâché Chris Duvall, après l’entraînement de mercredi. Si nous sentons que certains ne font pas leur travail, nous devons pouvoir le dire. Et les gars doivent être réceptifs. Si je ne fais pas mon travail et que personne ne me le dit, alors je continuerai de ne pas faire mon travail... et je ne comprendrai pas que je fais quelque chose de mal.» 

«Je pense que les gars commencent à réaliser la situation dans laquelle nous nous trouvons et ils veulent prendre leurs responsabilités!»

«Parfois, on se chicane, mais c’est bien, a pour sa part affirmé Jukka Raitala. Ça démontre que nous prenons ça à cœur, que nous voulons être meilleurs et que nous voulons gagner!»

Les derniers matchs ont été démoralisants pour les joueurs et l’intensité avait semblé baisser à l’entraînement dernièrement. Mais lors des dernières journées, les hommes de Rémi Garde ont mis les bouchées doubles.

«On a bien bossé cette semaine, a dit Rudy Camacho. Surtout hier et aujourd’hui, on a fait de grosses séances physiques. Beaucoup de courses, beaucoup de travail défensif en infériorité numérique. Beaucoup de courses, des sprints, des efforts ensemble. Ça a été intense, hier et aujourd’hui.»

Blessé depuis le match à Atlanta et jamais véritablement au paroxysme de sa condition physique depuis son arrivée à Montréal, le défenseur français Rudy Camacho semble enfin prêt à revenir au jeu.

«Ça va mieux. J’avais une petite gêne avant Atlanta qui s’est empirée. Je n’étais pas au top de ma forme, mais là je reviens bien, je me sens bien physiquement. Ça fait plaisir de retrouver le terrain.»

L’Impact pourrait donc enfin compter sur une charnière centrale composée de 2 défenseurs centraux naturels.

À l’entraînement, Jukka Raitala avait retrouvé le couloir gauche, tandis que Rod Fanni et Camacho étaient jumelés au centre. Les deux compatriotes n’ont joué ensemble qu’une quarantaine de minutes cette saison, lors d’un match contre les RedBulls, mais Fanni avait dû quitter à la suite d’une blessure.