Crédit : AFP

NFL

Hymne national : Donald Trump ne voulait pas lâcher prise, selon Jerry Jones

Publié | Mis à jour

Le propriétaire des Cowboys de Dallas, Jerry Jones, a précisé que le président des États-Unis, Donald Trump, tenait à voir la NFL serrer la vis à l’endroit des joueurs choisissant de s’agenouiller durant l’hymne national précédant les matchs.

Ayant témoigné dans le cadre du grief déposé par le quart-arrière Colin Kaepernick contre la NFL, l’homme d’affaires a révélé quelques détails d’une conversation téléphonique qu’il a eue avec Trump

«C’est un dossier très gagnant pour moi, l’enjeu est très fort pour moi, aurait dit le président à Jones, d’après celui-ci qui a été cité par le "Wall Street Journal". Dis à tout le monde qu’il est impossible de gagner celle-là [contre moi]. Cela va me mener loin.»

La saison passée, le numéro 1 américain avait dénoncé le geste posé par plusieurs joueurs de la ligue qui voulaient, à l’image de Kaepernick, souligner les inégalités sociales et la brutalité policière aux États-Unis. Il y a quelques jours, la NFL a mis en place une nouvelle politique obligeant les joueurs à se lever durant l'interprétation de l'hymne s'ils choisissent d'être sur le terrain à ce moment; ils auront aussi le choix de demeurer au vestiaire pendant ce temps.