Cyclisme

Tour d'Italie : Chris Froome historique!

TVA Sports

Publié | Mis à jour

Le Britannique Chris Froome a inscrit son nom aux côtés des légendes Eddy Merckx et Bernard Hinault, dimanche, en remportant la 101e édition du Tour d'Italie à son retour au pays de Dante.

Froome, déjà vainqueur du Tour de France (2013, 2015, 2016, 2017) et de la Vuelta d'Espagne (2017), a récolté la seule victoire qui manquait à son palmarès des trois Grands Tours, à Rome.

Le ténor de l'équipe Sky est ainsi devenu le septième cycliste de l'histoire à réussir pareil exploit, comme l'a fait Jacques Anquetil le premier en 1963.

En vertu de sa victoire, le natif du Kenya est présentement le tenant des trois Grands Tours, un fait que seuls Merckx et Hinault ont su accomplir au cours de leur carrière respective.

Les temps ont été arrêtés à sept tours de l'arrivée de la 21e et dernière étape du Giro, selon ce qu'a annoncé l'organisation du Tour, facilitant la victoire du Britannique qui n'avait plus qu'à franchir la ligne d'arrivée de la dernière étape.

Le peloton du Giro, qui a invoqué des raisons de sécurité, a neutralisé le début de cette étape empruntant un circuit urbain tracé dans Rome. Si la chaussée est sèche, le circuit de 11,5 kilomètres comportait des parties à risques, de l'avis des protestataires.

Au final, Froome, le premier Britannique à gagner le Giro, a devancé au classement général le Néerlandais Tom Dumoulin, vainqueur en 2017. La dernière étape est revenue à l'Irlandais Sam Bennett, vainqueur pour la troisième fois depuis le départ.

Miguel Angel Lopez de l'équipe Astana a raflé le maillot blanc remis au meilleur jeune cycliste de la compétition, après une performance sensationnelle sur les routes italiennes.