Crédit : Dario Ayala / Agence QMI

Alouettes

Mike Sherman veut éliminer les petites erreurs

Publié | Mis à jour

Quand les Alouettes de Montréal s’inclineront cette saison, ce sera parce que leurs adversaires auront mieux joué et non parce que l’équipe se sera battue elle-même. C’est du moins ce qu’espère l’entraîneur-chef Mike Sherman.

«Je veux que nous éliminions les erreurs mentales et les pénalités avant le jeu, a-t-il expliqué vendredi après la séance d’entraînement de ses troupes. C’est quelque chose qui a nui à l’équipe la saison dernière.»

En étudiant les vidéos de 2017, le nouveau pilote des Alouettes a constaté que la formation montréalaise était parfois sa pire ennemie. «Il arrivait que l’équipe se tire dans le pied, a-t-il dit. Si ton adversaire te bat, c’est une chose, mais tu ne veux pas être responsable de ta propre défaite.»

«Nous voulons être le genre d’équipe qui joue de façon intelligente et robuste, où chaque élément travaille de concert», a-t-il ajouté.

Tolérance zéro

Pendant un exercice vendredi, l’attaque a commis une échappée, ce que Sherman n’a pas apprécié. «Quand le ballon se retrouve au sol en attaque, je ne suis pas content, a-t-il indiqué. Mais je pense que les gars offrent un bel effort. Si nous nous améliorons chaque jour, tout devrait bien aller.»

L’instructeur a d’ailleurs remarqué du progrès à ce chapitre depuis l’ouverture du camp, dimanche. «Il y a eu moins d’erreurs [vendredi] qu’en début de semaine, s’est-il réjoui. Espérons que nous serons en voie de les éliminer en vue de notre premier match préparatoire.»

Les Alouettes entameront leur calendrier préparatoire jeudi prochain au domicile du Rouge et Noir d’Ottawa. Ils accueilleront ensuite les Tigers-Cats de Hamilton le 9 juin avant d’entamer la saison régulière le samedi suivant contre les Lions, en Colombie-Britannique.

Bear Woods ratera le début de la saison des Argonauts

Le secondeur des Argonauts de Toronto Bear Woods ratera le début de la saison de la Ligue canadienne de football (LCF).

L’ancien des Alouettes de Montréal a subi une opération au dos pendant la saison morte et pourrait manquer jusqu’à un mois d’action, a indiqué l’entraîneur-chef de l’équipe, Marc Trestman, au réseau TSN.

À sa première campagne à Toronto, en 2017, Woods a amassé 90 plaqués défensifs et deux sacs du quart en 17 parties, en route vers une conquête de la coupe Grey. Il avait disputé ses quatre premières saisons dans la LCF avec les Oiseaux.