Writer

Crédit : Eduardo Lima / Agence QMI

Alouettes

Kavis Reed critiqué par Jovan Olafioye

Publié | Mis à jour

Le bloqueur offensif Jovan Olafioye n’a pas été tendre à l’endroit des Alouettes lundi, une journée après avoir été officiellement libéré par l’organisation montréalaise.

Il a notamment qualifié Kavis Reed, sans le nommer, de «directeur général le plus désorganisé qu’il ait vu» sur son compte Twitter.

Il s’est également insurgé du fait que les Alouettes l’avaient fait conduire pendant 10 heures jusqu’à Montréal pour ensuite lui demander d’accepter une réduction de salaire.

Le joueur de ligne a toutefois effacé ces commentaires.

Plus tard dans la journée, il a envoyé quelques fleurs à ses anciens coéquipiers des Alouettes ainsi qu’à la ville de Montréal.

«Je veux remercier mes partisans et mes coéquipiers de Montréal pour m’avoir accueilli à bras ouverts et m’avoir fait sentir à la maison, a-t-il affirmé sur les réseaux sociaux. Il y a de très bonnes personnes dans cette équipe et dans cette ville. Je vous souhaite la meilleure des chances.»

Retour avec les Lions

Olafioye n’a pas été sans emploi très longtemps. Les Lions de la Colombie-Britannique, l’équipe avec laquelle il avait disputé ses sept premières saisons dans la Ligue canadienne de football (LCF), ont annoncé son embauche samedi soir.

À sa seule campagne à Montréal, Olafioye a été limité à 12 rencontres à cause de problèmes de dos. Il n’avait jamais raté un match auparavant.

L’Américain de 30 ans a été sélectionné six fois au sein l’équipe d’étoile de la LCF.

Le camp d’entraînement des Alouettes a commencé dimanche. Les joueurs étaient en action au stade Percival-Molson lundi. Ils s’exerceront près du Stade olympique mardi.

Les Oiseaux, qui ont fini bons derniers dans la LCF en 2017, disputeront leur premier match préparatoire le jeudi 31 mai au domicile du Rouge et Noir d’Ottawa. Ils rendront visite à Olafioye à Vancouver le 16 juin pour leur premier duel de saison régulière.