Boxe

Adonis Stevenson et Badou Jack font le poids

Publié | Mis à jour

Adonis Stevenson et Badou Jack n’ont eu aucun problème à respecter la limite de poids, cet après-midi, lors de la pesée officielle.

Stevenson a fait osciller la balance à 173,9 lb alors que Jack est arrivé sur le pèse-personne avec un poids de 175 lb pile.

Tout est donc en ordre pour le combat de championnat du monde WBC des mi-lourds.

Encore une fois, le champion a démontré une certaine aisance lorsque l’animateur Christian Gauthier lui a posé une question.

«Mon objectif est de l’emporter par knock-out, a affirmé Stevenson avec un large sourire. Je suis prêt pour faire 12 rounds. Il ne faut pas oublier qu’il faut parfois un coup pour mettre fin au combat.»

C’est possiblement la question qui est sur toutes les lèvres: quelle sera la réaction de Jack lorsqu’il encaissera la première gauche de Stevenson ? C’est à ce moment qu’on saura si le combat franchira six rounds. Si Jack est capable de bien se déplacer et d’éviter cette fameuse gauche, il pourrait compliquer la vie du champion québécois.

Stevenson confiant après la pesée - TVA Sports

 

Zewski et Bouchard ont faim

En sous-carte, on aura droit à cinq combats impliquant des Québécois, dont quatre du Groupe GYM.

Mikael Zewski (30-1, 22 K.-O.) aura la chance de mettre la main sur le titre WBC international des mi-moyens alors qu’il affronte l’Argentin Diego Gonzalo Luque (21-5-1, 10 K.-O.).

«Je l’ai vu dans les yeux de mon adversaire et il est venu pour se battre, a expliqué Zewski. Avec cette ceinture-là, tout devient possible. Tu peux être appelé par le champion pour une défense optionnelle ou par un boxeur qui est mieux classé.

«L’erreur du combat contre Konstantin Ponomarev est une simple question de timing. Ce n’était pas moi qui étais dans le ring ce soir-là. J’étais un enfant et je suis devenu un homme depuis ce duel. Je suis plus conscient de ce qu’une défaite peut causer.»

Pour sa part, après une année d’absence en raison d’une opération à une épaule, Sébastien Bouchard effectue un retour. Il se mesure au Bosnien Sladan Janjanin (24-2, 18 K.-O.).

Chez les lourds, Oscar Rivas (23-0, 17 K.-O.) aura un adversaire intéressant alors qu’il se frottera au Belge Hervé Hubeaux (29-2, 14 K.-O.) où sa ceinture NABF sera à l’enjeu.

Les craintes de M’Billi

On parle souvent de la protection des mains des boxeurs lors des combats en sol ontarien. S’il y en a qui peut en témoigner, c’est Christian M”Billi (9-0, 9 K.-O).

«Je me croise les doigts pour ne pas me blesser lors de ce combat, a souligné M’Billi. Lorsque je me suis battu à Brampton l’an dernier, j’avais subi une petite blessure à une main. J’espère que ça n’arrivera pas cette fois.»

Il veut éviter une blessure, car il a déjà un affrontement prévu en France à la fin du mois de juillet. Pour revenir à son duel de ce soir, il se mesurera à Marcos Jesus Cornejo (19-2, 18 K.-O.) pour le titre jeunesse du WBC.