Destination Coupe Stanley AM

Sergey Kovalev ne se concentre que sur Eleider Alvarez

Publié | Mis à jour

Le boxeur russe Sergey Kovalev croisera le fer avec le Montréalais d’origine colombienne Eleider Alvarez le 4 août prochain à Atlantic City, au New Jersey. Et même si «Krusher» a des projets en tête, il refuse de penser à un autre adversaire qu’Alvarez.

«Je suis très content que mon prochain combat soit le 4 août contre l’un des meilleurs boxeurs de la division des mi-lourds, a indiqué Kovalev lors de l’émission Destination Coupe Stanley AM sur les ondes de TVA Sports, jeudi. Il est l’aspirant obligatoire (à la ceinture) du WBC et maintenant, il est le prétendant au titre de la WBO. Pour moi, ce combat est très important. Il est très dangereux, car il a faim et je dois être prêt pour tout ce qu’il apportera dans le ring.»

Kovalev a fait la pluie et le beau temps dans la division des mi-lourds entre 2013 et 2016, détenant notamment les ceintures de la WBO, WBA et IBF. Toutefois, il a perdu ces titres à la fin de 2016 à la suite d’une défaite contre Andre Ward. Puis, au milieu de 2017, il a n’a pu les reprendre en s’inclinant une deuxième fois contre Ward.

Mais le Russe a retrouvé l’étiquette de champion en étant sa pitié devant l’Ukrainien Vyacheslav Shabranskiy, mettant ainsi la main sur la ceinture vacante du WBO. Il a défendu son titre à une reprise contre son compatriote Igor Mikhalkin et le mettra à l’enjeu contre Alvarez.

«Il n’y a qu’une seule différence, j’ai plus d’expérience, a continué Kovalev. En ce moment, je suis plus professionnel. Avant, je me considérais comme un amateur puisque je n’avais pas un vrai entraîneur, je faisais tout seul. Je me suis rendu à ce niveau, mais je n’ai pu obtenir la victoire contre Andre Ward.

«[...] Je suis plus motivé puisque c’est un nouveau chapitre dans ma carrière de boxeur. C’est le retour de "Krusher".»

Et s’il parvient à vaincre Alvarez, le but du Russe est d’unifier les titres de la division des mi-lourds.

À voir dans la vidéo ci-dessus.