SPO-BKO-BKN-GOLDEN-STATE-WARRIORS-V-HOUSTON-ROCKETS---GAME-TWO

Crédit : AFP

NBA

Les Rockets doivent garder leur intensité

Publié | Mis à jour

Après avoir évité la catastrophe mercredi à Houston en remportant le deuxième match de la finale de l’Ouest de la NBA contre les Warriors de Golden State, les Rockets ont l’intention de garder la pédale au plancher.

«Dès le début, nous avons été plus agressifs, a affirmé Trevor Ariza au "Houston Chronicle". Plutôt que de réagir à leurs attaques, nous avons pris l’initiative.»

«Nous devons être rudes. C’est la seule façon de faire si nous voulons avoir une chance de gagner, a pour sa part indiqué P.J. Tucker au réseau ESPN. Nous devons être plus intenses qu’eux, en plus de jouer de façon plus intelligente.»

Effort défensif

Quarante-huit heures après avoir été malmenés par les champions en titre, les Rockets se sont rachetés devant leurs partisans en l’emportant par la marque de 127-105.

La formation texane a été capable d’atteindre cet impressionnant total de points grâce à un travail défensif plus serré.

«Nous avons été très agressifs défensivement, ce qui nous a permis de nous lancer en contre-attaque, a dit le joueur-étoile des Rockets James Harden. Si nous les laissons s’installer et bouger à leur guise, ils vont faire ce qui leur plaît. Par contre, si nous leur compliquons la vie, les choses vont tourner en notre faveur.»

La série se déplace maintenant au Oracle Arena, le domicile des Warriors. Le match numéro trois aura lieu dimanche.

Longue pause

Comme leurs collègues de l’Association Ouest, les Celtics de Boston et les Cavaliers auront droit à une pause de trois jours complets avant de reprendre les hostilités samedi au Quicken Loans Arena de Cleveland.

Les Celtics espèrent y poursuivre leur impressionnant parcours éliminatoire, eux qui ne sont qu’à deux victoires d’une participation à la grande finale après avoir remporté les deux premiers duels de la série devant leurs partisans.

Les deux équipes s’affrontent pour la deuxième année de suite en finale de l’Est. En 2017, les Cavaliers l’avaient emporté en cinq parties.