Crédit : JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Canadiens

De quoi aura l'air le Rocket de Laval la saison prochaine?

Publié | Mis à jour

Maintenant que Joël Bouchard a été nommé entraîneur-chef pour le Rocket de Laval, il est intéressant d’imaginer à quoi ressemblera la formation du club-école du Canadien de Montréal, la saison prochaine.

Si certains vétérans seront assurément de retour, il y a lieu de croire que le Rocket présentera plusieurs nouveaux visages.

Bouchard risque notamment de miser sur l’attaquant Alexandre Alain, qui évoluait sous ses ordres avec l’Armada de Blainville-Boisbriand, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Alain s'est entendu sur les termes d’un contrat d'entrée d'une durée de trois ans, en avril, avec les Canadiens de Montréal. T.J. Melancon et Morgan Adams-Moisan, qui ont également fréquenté Bouchard avec l’Armada, se sont aussi entendus avec le Rocket.

Alain et Adams-Moisan s’ajouteront à quelques Québécois, dont Daniel Audette, Antoine Waked et Simon Bourque.

Plusieurs espoirs de l’organisation ont par ailleurs accepté des pactes qui entreront en vigueur à l’amorce de la prochaine campagne. Ainsi, Jake Evans, William Bitten, Michael Pezzetta et Lukas Vejdemo tenteront de faire leur place dans l’organigramme du CH.

Tout comme Alain, Hayden Verbeek a également accepté une entente avec les Canadiens après avoir terminé sa cinquième année junior avec les Greyhounds de Sault Ste. Marie, dans la Ligue de hockey junior de l’Ontario.

Prendre du galon

L'instructeur ne comptera toutefois pas que sur des recrues pour redresser la barque. Plusieurs jeunes joueurs qui disputaient une première saison professionnelle en 2017-2018 tenteront de prendre plus de place au sein de la formation.

Jeremiah Addison, qui a subi une opération à l’épaule au mois de septembre, a raté presque toute la saison 2017-2018, prenant part à seulement six matchs. Son rôle pourrait être bien plus important à compter de cet automne.

De retour?

Finalement, plusieurs joueurs devront négocier de nouveaux pactes pour effectuer un retour dans la filiale du CH. Jérémy Grégoire, Zachary Fucale, Michael McCarron, Kerby Rychel, Tom Parisi et Markus Eisenschmid, qui sont tous joueurs autonomes avec compensation, se retrouvent dans cette situation.

Les vétérans Chris Terry et Adam Cracknell, qui ont rendu de fiers services à l’équipe lavalloise lors de la dernière saison, profitent pour leur part de l’autonomie complète.

Devant le filet, il sera intéressant de voir si Charlie Lindgren évoluera avec le Rocket ou s’il fera le saut avec les Canadiens, à titre d’auxiliaire de Carey Price.

Quoi qu’il en soit, Bouchard aura beaucoup de pain sur la planche s’il veut créer un environnement gagnant pour les jeunes joueurs de l’équipe. Le Rocket a en effet terminé au dernier rang du classement de la Ligue américaine en 2017-2018, ne remportant que 24 des 76 rencontres de la saison régulière.