Crédit : AFP

LNH

Les Golden Knights m’impressionnent, mais...

Les Golden Knights m’impressionnent, mais...

Patrick Lalime

Publié 16 mai
Mis à jour 16 mai

Vegas trouve toujours une façon de revenir et gagner un match. Dès que les Golden Knights prennent l’avance, ils sont imbattables. Cette équipe joue avec confiance.

Il faut s’habituer à gagner des matchs serrés en séries et leur fiche est de 34-5-2 (7-1-0 en séries) quand ils marquent le premier but. C’est toute qu’une équipe!

Il y a tellement de belles histoires dans cette formation. Marchessault a été excellent au dernier match, Fleury arrêtait tout et Karlsson jouait du hockey inspiré. Je suis vraiment impressionné.

Vegas possède aussi beaucoup de rapidité. C’est une équipe rapide sur les retours de rondelles et lorsqu’elle la possède.

Il y a une façon de faire pour 12 attaquants. Que tu sois le meilleur trio ou sur le quatrième trio, ils sont tous dans le même moule. C’est intimidant pour un adversaire, car ils n’abandonnent jamais. Peu importe ce qui arrive, ils sont toujours en mission.

C’est quelque chose à voir. J’adore leur style.

On se laisse facilement emporter par cette vague émotive. Le monde aime bien les négligés et les histoires qui nous surprennent. Et tous les partisans à qui je parle sont accrochés à Vegas et espèrent que les Knights vont triompher.

Les Jets : une équipe plus complète

J’ai prédit la coupe à Winnipeg, car il y a tellement de profondeur en défense et à l’attaque.

Sans rien enlever aux Kings, les lancers que les Golden Knights reçoivent sont les plus menaçants : Laine, Scheifele, Wheeler... ce sont des tirs de qualité!

Winnipeg a beaucoup de mordant à l’attaque et c’est un défi de la contenir.

Cela dit, je crois encore en les Jets, mais je serais très heureux pour Vegas, car il s’agit de mon coup de cœur.

Sauf que les Jets ont la meilleure formation.

Une finale Tampa - Winnipeg?

Le Lightning est enfin arrivé en finale de l’Association de l’Est.

Les Capitals semblaient tout contrôler lors des deux premiers matchs, mais le Lightning a gagné en confiance.

 Je ne serais pas surpris de voir cette série s’étirer. J’ai bien aimé la performance d’Andrei Vasilevskiy, qui a connu un bon match mardi.

Je favorise les Caps, mais selon moi, c’est le Lightning qui a la meilleure formation. Tant à l’attaque qu’en défense.

Vous aurez compris que les deux meilleures équipes, selon moi, sont Tampa et Winnipeg.

Plus facile à l’étranger

J’ai toujours trouvé que c’était plus facile de jouer sur la route en séries. Il y a moins de pression sur les épaules des joueurs.

J’ai toujours trouvé que – et on l’a vu lors du match de mardi – qu’on a moins à perdre.

C’est moins drainant sur à l’étranger même si c’est un match très important.

Oui, c’est bien de jouer à la maison dans certaines situations, mais tu n’es pas obligé de donner un spectacle lorsque tu es chez l’adversaire.

Je me souviens en 2002, avec les Sénateurs, lorsqu’on jouait contre les Flyers en séries. On a commencé fort à Philly.

Si tu gagnes sur la route, tu arrives à la maison en confiance. Mais si tu en perds une, l’élément de confiance est moins évident.

Pour un gardien de but, il faut oublier et recommencer. Lorsqu’on accorde un mauvais but, il faut effacer, recommencer et repartir à zéro.

Au cours de ma carrière, j’ai joué deux matchs numéro 7 à l'étranger. On les a perdus les deux.

C’est une question de qui marque le premier but, car tu ressens la pression. Tu deviens le centre d’attraction. Tu dois la gérer cette tension.

*Propos recueillis par Louis-André Larivière.