Impact

«J’ai été habitué à ça à Lyon» - Rémi Garde

Publié | Mis à jour

Quand Joey Saputo va faire un tour dans le vestiaire de son équipe, c’est rarement parce que les choses vont bien. Il a rencontré les joueurs après la déconvenue de samedi contre Philadelphie et on peut parler d’un bon recadrage en règle.

«Il m’a averti avant, mais je ne suis pas choqué par le processus, a admis Rémi Garde. Je peux juste vous dire que j’ai été habitué à ça, à Lyon.»

Les joueurs ont quant à eux approché la situation avec doigté et humilité.

«Il a le droit, c’est son club, a avancé Samuel Piette. Il avait un message à passer et c’est correct. On n’a pas fait les efforts nécessaires. Je crois que c’était une performance embarrassante, surtout pour les fans.»

«Ça m’est déjà arrivé et notre président a le droit de dire ce qu’il pense de nous, et c’est normal. Nous n’avions pas joué un bon match, a ajouté Jukka Raitala. Nous méritons d’être critiqués et c’est correct.»

Rémi Garde estime que l’incursion de Saputo dans son vestiaire risque de lancer un message important aux joueurs.

Message fort

«C’est un message très fort de quelqu’un qui mène, en premier lieu, un club et une entreprise. Les joueurs doivent savoir que ce n’est pas simplement des entraînements et une douche, un match puis une douche. On a tous des responsabilités.»

L’entraîneur-chef a rappelé qu’il avait une formation jeune et qu’un coup de gueule pouvait avoir son effet.

«C’est important parfois, et par différents moyens, qu’on nous remette devant nos responsabilités. Je pense que c’est nécessaire de temps en temps parce que plusieurs d’entre eux dans le groupe sont jeunes, un peu inexpérimentés aussi. Alors, c’est important de recadrer.»

Positif

Si les partisans ont été nombreux à se questionner sur l’impact du geste de Saputo, Samuel Piette a choisi de le voir positivement.

«Il y en a qui pourraient prendre ça négativement. On sait qu’on a mal joué, et de se le faire dire, on peut mal prendre ça.»

«Moi, je pense qu’il faut prendre ça positivement. On sait qu’on n’a pas bien fait les choses. On doit s’en servir pour se retrousser les manches. C’est important de mettre l’effort pour les partisans et pour celui qui nous soutient.»

Le milieu de terrain de Repentigny maintient que l’équipe n’en a pas assez fait jusqu’à maintenant, ce qui ne veut pas dire pour autant qu’il faille abandonner.

«Après onze matchs et seulement trois victoires, ce n’est vraiment pas suffisant. Il faut rester positif, je sais que c’est plate à dire, mais si on commence à jeter l’éponge, ça ne servira à rien.»

Pas de rupture

Fait rare au Stade Saputo, les partisans ont sifflé l’équipe par centaines en fin de match.

«Ce n’est jamais plaisant de se faire huer en fin de match, mais en même temps on joue pour eux et je crois qu’ils méritent mieux, a reconnu Piette. C’est une réaction normale de leur part.»

Rémi Garde ne croit pas qu’il y ait eu une rupture entre l’équipe et les amateurs à la suite du match de samedi et des insuccès du début de la saison.

«Je ne suis pas sûr qu’il y ait une rupture entre les partisans et le club. Je n’irais pas jusque-là. Ils ont manifesté leur mécontentement et c’est dans tous les stades. C’est logique parce qu’on aime recevoir des applaudissements quand on fait des choses bien, mais il ne faut pas s’attendre à en recevoir quand on n’est pas bons.»

«On entend des paroles très crues qu’on n’entend que dans un stade et ça ne fait pas plaisir. Personnellement, ça me touche, mais je suis très lucide et très combatif par rapport à ce qui nous attend.»

Des blessures

Par ailleurs, Garde va continuer de devoir composer avec les blessures.

«Ce sont des blessures qui sont plus sérieuses que pour cette semaine-là uniquement. Je pense à Jeisson Vargas et Victor Cabrera [mollet]. J’espère retrouver Marco Donadel à l’entraînement mercredi ou jeudi.»

«Rudy [Camacho] subit une inflammation de la hanche à la suite d’un choc qu’il a eu récemment, et on a du mal à la réduire. Ça l’empêche de s’entraîner en ce moment.»

En l’absence de Cabrera, qui a été placé sur la liste des blessés, Donadel pourra faire un retour au jeu en utilisant la place de joueur étranger rendue disponible.