SPO-HKO-HKN-VEGAS-GOLDEN-KNIGHTS-V-WINNIPEG-JETS---GAME-ONE

Crédit : AFP

Séries 2018

«Le plus gros match de l’année» - Jonathan Marchessault

Publié | Mis à jour

Jonathan Marchessault reste bien conscient de l’enjeu. Si Gerard Gallant refuse de parler d’une victoire obligatoire pour ce deuxième match de la finale de l’Ouest contre les Jets, lundi soir à Winnipeg, Marchessault sait que son équipe a besoin de sortir du Manitoba avec un premier gain.

«Ce n’est pas compliqué, c’est le plus gros match de l’année pour nous, a dit le numéro 81 des Golden Knights de Vegas. Nous pouvons rivaliser avec eux, mais nous aurons besoin d’un meilleur départ.»

Marchessault ne croit pas que le Winnipeg «Whiteout» est intimidant.

«Il n’y a rien de dérangeant avec la foule à Winnipeg, je pense plus que c’est motivant, a-t-il répliqué. C’est encore plus agréable de marquer sur la route qu’à la maison. Quand tu as la chance de faire taire les spectateurs et d’entendre des bruits de criquets, c’est vraiment le fun.»

Deux bons défenseurs

Depuis le début des séries, les Jets carburent avec le succès de leurs deux premiers trios, mais particulièrement avec celui de Mark Scheifele, Blake Wheeler et Kyle Connor. Dans le camp des Golden Knights, William Karlsson, Marchessault et Reilly Smith ont cette même responsabilité, soit de transporter l’attaque.

Paul Maurice a choisi sa confrontation en utilisant Josh Morrissey et Jacob Trouba contre la première unité des Knights.

«Nous devrons être encore meilleurs, a souligné Marchessault qui a obtenu deux passes dans le revers de 4-2 lors du premier match. Ils sont deux bons défenseurs défensifs et ils ont aussi une bonne touche à l’attaque. Mais comme trio, nous avons affronté les meilleurs défenseurs des équipes adverses depuis le début de l’année. Nous avons réussi à avoir du succès. Morrissey et Trouba sont bons, mais nous garderons notre style. Nous appliquerons une bonne pression en espérant créer des revirements.»