LHJMQ

Une Armada fatiguée, mais tenace, selon Bouchard

Publié | Mis à jour

L’entraîneur de l’Armada de Blainville-Boisbriand, Joël Bouchard, était abattu par la défaite subie aux mains du Titan d’Acadie-Bathurst en finale de la Coupe du Président, dimanche, mais s’est dit fier de l’effort déployé par ses hommes.

L’Armada a subi un revers de 2-1 lors d’un sixième match très serré au Centre régional K.C. Irving de Bathurst.

«Je pense que c'est une série qui était assez égale, mais les deux derniers matchs, ça ne voulait pas rentrer», a lancé Bouchard en point de presse, après la rencontre.

L’entraîneur, qui a pris soin de donner du mérite au Titan, a estimé que son équipe n’a pas donné beaucoup de chances de marquer à l’adversaire, mais a tout de même chèrement payé ses erreurs.

Il a aussi évoqué un certain manque d’énergie lors des deux derniers matchs.

«Je trouve que les lancers étaient pesants, on avait moins de précision, a-t-il observé. Je pense que les gars avaient leur saison dans le corps.»

«Je suis vraiment fier d’eux, a-t-il ajouté. Mais ce soir, on aurait eu besoin d'un but dans le milieu du match.»

De bons mots pour Fitzpatrick

Bouchard a également lancé des fleurs au gardien du Titan, Evan Fitzpatrick, qui a repoussé 29 rondelles dans la victoire.

«Fitzpatrick a été très bon», a-t-il souligné.

«Il a vraiment atteint l'apogée de sa carrière junior lors des deux derniers matchs, a également mentionné l’entraîneur. Je pense qu'il a été la différence.»

Bouchard a balayé du revers de la main les questions concernant son avenir, lui qui fait l’objet de plusieurs rumeurs le liant notamment aux Canadiens de Montréal.

«Là, je vais te dire, je suis détruit, a-t-il admis. Ma job, c'est de prendre soin de mes gars. Il y a beaucoup d'émotions, chez moi, en les voyant attristés. C'est le temps de s'en retourner à la maison et de leur donner de l'amour. Parce que c'est des gars qui nous font vivre des choses extraordinaires à toutes les années. Des travailleurs acharnés. Ils méritent que je prenne le temps pour eux.»

«C'est là que ma tête est, et mes émotions aussi. On verra ce que le futur nous réserve.»

Voyez le point de presse complet dans la vidéo ci-dessus.