LHJMQ

Le Titan s’en va à la Coupe Memorial

Olivier Therriault

Publié | Mis à jour

En transformant le visage de l’équipe lors la dernière période des transactions, le Titan d’Acadie-Bathurst misait son avenir sur 2018 pour ramener un championnat au Nouveau-Brunswick. Le jeu en valait finalement la chandelle, puisque la troupe de Mario Pouliot représentera la LHJMQ dès la fin de semaine prochaine au tournoi de la Coupe Memorial.

Le Titan a mis un terme aux hostilités face à l’Armada de Blainville-Boisbriand en l’emportant 2-1, dans le sixième match de la finale présenté dimanche après-midi devant une foule survoltée au Centre régional K.C Irving. Acadie-Bathurst inscrit son nom sur la coupe du Président pour la deuxième fois de son histoire.

«[Le directeur général du Titan] Sylvain [Couturier] m’a donné une deuxième chance d’être entraîneur-chef. Je ne le remercierai jamais assez pour cela, a commenté Pouliot. Les propriétaires ont cru en notre plan. De voir tous les partisans comme cela, c’est la victoire d’un petit marché. Quand tu travailles et tu y crois, les bonnes choses vont arriver.»

Le Titan a semblé galvanisé par l’adrénaline transmise par son public en début de rencontre. Dès la septième minute, Jeffrey Truchon-Viel a profité d’un revirement de l’Armada pour procurer les devants aux siens.

Incapable de marquer contre Fitzpatrick

Les visiteurs ont repris du poil de la bête en deuxième période, mais Evan Fitzpatrick veillait au grain chaque fois pour limiter les dégâts. Le gardien du Titan a terminé l’affrontement avec 29 arrêts.

Blainville-Boisbriand a finalement payé le prix de son incapacité à s’inscrire au pointage. Samuel L’Italien a doublé l’avance d’Acadie-Bathurst avec moins de trois minutes à jouer à l’engagement médian en déjouant Émile Samson d’un lancer précis du haut des cercles de mises au jeu.

Malgré le but de Drake Batherson en fin de troisième période, la défensive du Titan a résisté à une remontée de l’Armada, pourtant déterminé à provoquer la présentation d’une septième et ultime partie.

Truchon-Viel joueur des séries

Truchon-Viel a remporté le trophée Guy Lafleur, remis au meilleur joueur des séries éliminatoires. L’espoir des Sharks de San Jose a complété un magnifique printemps dans la LHJMQ avec une récolte de 23 points en 20 matchs, dont 14 buts.

«C’était stressant à la fin, mais les gars ont tenu cela. Je suis content pour un gars comme Mario et les partisans attendent cela depuis tellement longtemps. On n’aurait pas pu gagner avec un meilleur groupe de gars. Tout le monde a été incroyable», a estimé le vétéran du Titan.

L'Italien le héros obscur

Mario Pouliot a notamment identifié Samuel L’Italien dans ses héros obscurs de la finale. Le centre natif de Rimouski a marqué deux buts dans les matchs cinq et six, en plus d’assurer toutes les missions défensives et les mises en jeu importantes au cours des séries éliminatoires.

«Gagner le titre de nos fans est vraiment le plus moment de ma carrière. Tout le monde nous encourage à aller plus loin. Sur mon but, je savais qu’il fallait que j’exploite le bloqueur de Samson. Peu importe le résultat, on savait que ce serait notre dernier match à la maison. Il fallait tout donner pour nos partisans», a expliqué L’Italien.

Une deuxième Coupe Memorial pour Galipeau

Pour sa part, Olivier Galipeau retournera à la Coupe Memorial. Acquis des Saguenéens de Chicoutimi en janvier dernier, le défenseur de 20 ans est prêt pour la prochaine étape après son échec de 2014 à London.

«Le premier coup de fil que j’ai reçu (au moment de l’échange), c’est celui de Mario. Avec lui, c’était all-in pour cette année. On va célébrer ce soir, mais on va se concentrer ensuite sur Regina. Ce sera un match à la fois, comme dans nos séries», a indiqué Galipeau.