Crédit : AFP

VGK-WIN

Patrik Laine veut tester Marc-André Fleury

Publié | Mis à jour

Patrik Laine a une barbe impossible à copier. Le Finlandais de 20 ans a aussi une personnalité unique. Il n’a jamais manqué de confiance sans tomber dans l’arrogance. Un beau mélange.

À quelques heures du premier match de la finale de l’Ouest entre les Golden Knights de Vegas et les Jets de Winnipeg, Laine a décrit Marc-André Fleury comme l’un des meilleurs gardiens de la Ligue nationale de hockey (LNH), mais il a aussi apporté certains bémols.

«Il y a une façon de le déstabiliser et c’est en marquant des buts, a répliqué l’ailier de 6 pi 5 po et 206 lb. Il est très bon depuis le début des séries, mais il n’a pas réellement été testé. J’ai regardé quelques matchs des Golden Knights et je trouvais que les Kings et les Sharks manquaient parfois de punch.»

«Nous devrons lui bloquer la vue, a-t-il continué. Nous aurons aussi besoin de décocher plus de tirs et d’avoir plus de trafic devant son filet.»

Tout près du casier de Laine dans le vestiaire des Jets au Bell MTS Centre, Mark Scheifele a joué plus de prudence en parlant du gardien étoile de Vegas.

«Il est incroyable, son curriculum vitae parle de lui-même, a répondu Scheifele qui mène les Jets avec 16 points, dont 11 buts, en 12 matchs. Marc-André fait partie des gardiens d’élite de la LNH. Mais il ne bloquera pas les tirs qu’il ne peut pas voir. Ce sera la clé pour nous.»

Carrier absent

Blessé lors du cinquième match du deuxième tour contre les Sharks, l’ailier William Carrier s’absentera pour une deuxième rencontre d’affilée. Le Québécois n’a pas participé à l’entraînement matinal des Knights.

L'entraîneur-chef Gerard Gallant a confirmé son absence pour cette première rencontre face aux Jets.