Impact

«C’est mental» - Samuel Piette

Publié | Mis à jour

L’Impact de Montréal a connu des derniers jours avec des résultats complètement opposés alors qu’il a vaincu le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, samedi, avant de s’incliner à Chicago face au Fire, mercredi.

Cependant, dans les deux cas, le onze montréalais a accordé des buts en fin de rencontre. Le Bleu-Blanc-Noir a cédé à deux reprises face aux Revs dans les quinze dernières minutes de jeu alors qu’il détenait une avance de 4-0. Puis, face au Fire, il a encaissé un but tout juste avant les arrêts de jeu, s’inclinant ainsi 1-0.

«Je pense que c’est mental, a souligné le milieu de terrain de l’équipe montréalaise Samuel Piette, vendredi, lors de l’émission Destination Coupe Stanley AM sur les ondes de TVA Sports. La forme physique, on l’a tous. Lors du dernier match, on est à l’extérieur et un match nul contre une bonne équipe est bien vu. On s’est peut-être reculé un peu plus dans notre zone. On s’est dit que si on était capables d’aller chercher la nulle, ça serait bon pour nous.

«Ç’a finalement joué contre nous. Et on a accordé beaucoup de buts sur les phases arrêtées, qui, pour moi, n’est pas une phase de jeu où tu as besoin de la qualité, mais de la volonté. C’est ce qui nous a peut-être manqué en fin de match.»

Malgré des moments plutôt difficiles depuis le début de la saison, les joueurs de l'Impact ne sombrent pas dans le négativisme.

«(Le moral est) très bon, a continué Piette. Quand ça va moins bien, c’est facile de pointer les autres du doigt. (Mais) l’atmosphère est bonne. On a eu des moments difficiles, mais la réponse a été très bonne. Après quatre défaites consécutives, on a bien répondu contre le Revolution. Mercredi, on n’a pas été chanceux, mais on peut rebondir samedi contre le Union.»

À voir dans la vidéo ci-dessus.