SPO- SAGUENEENS-VOLTIGEURS-LHJMQ

Crédit : JOEL LEMAY/AGENCE QMI

LHJMQ

Trois ans de plus pour Yanick Jean

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Les Saguenéens de Chicoutimi ont accordé une prolongation de contrat de trois ans à leur directeur général et entraîneur-chef, Yanick Jean, jeudi.

Par ailleurs, le pacte du directeur des opérations hockey, Rénald Nepton, a aussi été bonifié pour la même période, tou comme celui du recruteur en chef Daniel Demers.

Ayant une entente valide jusqu’en 2021, Jean s’est évidement dit choyé d’obtenir cette récompense.

«Bâtir une organisation de calibre élite sur une base constante dans la LHJMQ est un processus rigoureux. Cette nouvelle entente nous permet de poursuivre ce qui a déjà été accompli avec des gens qui ont fait la démonstration de leur efficacité et leurs compétences. Je remercie sincèrement les gestionnaires de la confiance témoignée», a-t-il émis dans un communiqué de son équipe.

«Nous nous faisons un point d’honneur d’être synonyme de fierté, de travail acharné et d’engagement, autant sur la patinoire, dans l’encadrement scolaire que dans le mandat que nous avons de former de jeunes adultes qui nous sont confiés, a ajouté le président Richard Létourneau. Yanick incarne toutes ces valeurs. Le travail en équipe qu’il a su inculquer au groupe de joueurs se reflète sur toute la structure dirigeante des Saguenéens de Chicoutimi, jusqu’aux partisans.»

Celui qui est le DG et le pilote de la formation depuis le 1er décembre 2014 occupe le septième rang de l’histoire de la LHJMQ avec 818 rencontres dirigées en saison régulière et le 12e échelon avec 100 parties éliminatoires. Le natif de Saguenay a évolué à la défense pour les Saguenéens de 1992 à 1996, en plus d’être entraîneur-adjoint avec la formation de 2002 à 2005.

Pour sa part, Nepton est à l’emploi des Saguenéens depuis 1978 et a occupé plusieurs postes. Il est directeur des opérations hockey depuis 2015.

Chicoutimi a conclu la campagne en 15e place du classement général et a subi l’élimination au premier tour contre le Titan d’Acadie-Bathurst.