Séries 2018

«C’est logique que ça se termine en sept matchs» - Maurice

Publié | Mis à jour

Les bonzes de la Ligue nationale de hockey ne pouvaient pas espérer mieux que de voir les deux meilleures équipes du circuit en saison régulière s’affronter dans un septième match : effectivement, les Predators de Nashville et les Jets de Winnipeg croiseront le fer jeudi soir au Tennessee.

Après la victoire des Predators lors du sixième match de la demi-finale de l’Association de l’Ouest, lundi soir, l’entraîneur-chef des Jets, Paul Maurice a semblé s’y résigner. «C’est logique que ça se termine en sept», a-t-il mentionné au cours du point de presse.

Le joueur de centre de la formation manitobaine Paul Stastny abonde dans le même sens. «Je pense que tout le monde espérait ça, a-t-il lancé. Je suis convaincu que tout le monde voulait un match 7 entre les deux meilleures équipes et c’est ce qu’ils auront.»

Le quotidien «Winnipeg Free Press» a demandé à Blake Wheeler, attaquant des Jets, comment il aurait réagi si on lui avait mentionné au début de la saison qu’il allait se retrouver dans cette situation. Or, il a répondu avec une boutade.

«Je vous aurais fait une grosse bise, pas un coup de langue là, soyons clairs.»

Mentalité de visiteurs

Dans le vestiaire des Predators, il a été plus question de la victoire, mais également du ce qu’il fallait faire pour l’emporter, jeudi, car aucune des deux formations n’a été en mesure de coller des victoires depuis le début de cette série.

«Il va falloir jouer comme si nous étions à l’étranger, a indiqué P.K. Subban. Nous ne devons pas laisser l’émotion affecter notre façon de jouer et nous devons demeurer concentrés sur ce que nous devons faire dans notre territoire afin de bien jouer défensivement comme nous l’avons fait ce soir [lundi].»

Retardé à cause de Justin Timberlake

Depuis le début de la série, les rencontres sont présentées avec une journée de congé entre chacune d’entre elles, mais les joueurs auront deux jours de repos entre les matchs 6 et 7.

C’est que le Bridgestone Arena transformera la ville de la musique country en ville de la pop, car Justin Timberlake, y présentera son spectacle de la tournée «The Man of the Woods».