Destination Coupe Stanley AM

«J'espère que les Canadiens me repêcheront» - Filip Zadina

Publié | Mis à jour

Ils sont nombreux à espérer à Montréal que les Canadiens sélectionnent le dynamique Filip Zadina au troisième rang du prochain repêchage. Ces partisans seront ainsi ravis d'apprendre que le sentiment est partagé par le principal intéressé... et pas qu’un peu!

Contacté par TVA Sports, l’attaquant tchèque des Mooseheads de Halifax a avoué qu’une fébrilité s’est emparée de lui lorsqu’il a su que le Tricolore parlerait au troisième échelon.

«Quand je l’ai vu la première fois, j’étais tellement heureux. Je me suis dit: "est-ce qu’on peut faire en sorte que ça arrive?". On va voir ce qui se passe. J’adorerais jouer là-bas devant les meilleurs partisans de la Ligue», s’est-il enthousiasmé lors de l'émission Destination Coupe Stanley, mardi.

Bref, il semble que Montréal aime Zadina et que Zadina aime Montréal. Il est un marqueur-né et les Canadiens ont cruellement besoin de buts. Un tel mariage paraît prometteur.

«Je crois que les Canadiens me veulent et je suis persuadé que je peux les aider. Ce serait incroyable comme première saison dans le circuit.

«[...] J'espère que les Canadiens me repêcheront.»

Si on dit avant tout de lui qu’il est un franc-tireur, le jeune homme se décrit comme «un buteur qui est à la fois un fabricant de jeux».

Plekanec, le mentor?

Zadina saura exactement à qui lâcher un coup de fil si son souhait d’aboutir à Montréal est exaucé, lui qui discute à l'occasion avec son compatriote Tomas Plekanec. Ce dernier pourrait-il éventuellement lui servir de mentor? Qui sait, sachant que le vétéran a exprimé le désir de signer un contrat avec le CH cet été

«Parfois, j’appelle Plekanec ou je lui envoie des messages textes pour parler du hockey puisqu’il est lui aussi débarqué à un jeune âge en Amérique du Nord», a confié l'ailier droit de 18 ans.

Dans la LNH dès l’an prochain?

Mesurant 6 pi et pesant 196 lb, le natif de Pardubice mettra les bouchées doubles lors de son entraînement estival pour s’établir dans la grande ligue dès la prochaine saison.

«Je vais tout faire pour y arriver. Espérons que je sois en santé. Je vais me préparer pour la prochaine campagne, à Montréal, espérons-le!»

Avant tout reconnu pour ses prouesses offensives, celui qui a récolté 82 points, dont 44 buts, en 57 matchs dans la LHJMQ en 2017-2018 cherchera à polir les autres aspects de son jeu.

«Je dois prendre du coffre pour affronter les hommes. Je tenterai d’améliorer mon jeu dans les deux sens de la patinoire pour être plus utile à mon équipe et pour l’aider à gagner la Coupe Stanley.»

Pas intimidé

S’il ne réalise peut-être pas l’ampleur du marché de hockey à Montréal, Zadina voit d’un bon œil les interactions avec les journalistes.

«Ça ne me préoccupe pas de devoir composer avec la pression des médias ou quoi que ce soit. Je peux parler avec les gens. Ça fait partie du hockey. Ça me va très bien.»

À voir dans la vidéo ci-dessus.