Impact

Un entraînement dans la bonne humeur

Publié | Mis à jour

Les joueurs de l’Impact avaient le sourire facile à l’entraînement, lundi, deux jours après leur cruciale victoire de 4-2 obtenue aux mains du Revolution, au Stade Saputo.

«Le soleil brille et je pense que c'est parce qu'on a gagné», a mentionné le gardien Evan Bush en souriant.

«C'est une métaphore pour le sentiment général ici, a ajouté le portier. On sait aussi qu'on ne peut pas s'asseoir sur cette victoire. C'est n'est qu'une victoire.»

Le milieu de terrain Saphir Taïder a tenu un discours similaire au sujet de cette euphorie qu’il faut garder sous contrôle, d’autant plus que l’équipe renouera avec l’action dès mercredi, contre le Fire de Chicago dans son domicile de Bridgeview.

«Pour le championnat, on avait besoin de points pour rester collés aux équipes qui sont devant, a-t-il rappelé. C'est ce qu'on a fait, maintenant il ne faut pas s'enfermer, ce n'est qu'un match gagné et il reste encore beaucoup de matchs et de points à prendre. Il faut oublier ce match et se concentrer sur le match de mercredi.»

L’entraîneur Rémi Garde, de son côté, a l’œil sur certains aspects du jeu de l’équipe à perfectionner, ayant sans doute en mémoire les deux buts pris par l’Impact en deuxième demie, samedi, alors qu’elle menait 4-0.

«On a vu des choses intéressantes, en premier lieu la victoire qui était importante qui a fait du bien à tout le monde, a-t-il noté. Après, on n'a pas tout bien fait encore, on a toujours des sujets de progression».

Sur le carreau

Mauvaise nouvelle : le milieu offensif Jeisson Vargas est blessé à la jambe gauche et a eu du mal à l’entraînement, lundi.

L’attaquant Matteo Mancosu, pour sa part, est toujours ennuyé par une blessure à la cheville.

Par contre, le défenseur Rod Fanni sera bel et bien de retour au jeu mercredi après avoir raté quelques matchs en raison d’une lésion musculaire.