SPO-HKO-HKN-VEGAS-GOLDEN-KNIGHTS-V-SAN-JOSE-SHARKS---GAME-SIX

Crédit : AFP

Séries 2018

Le travail incessant des Golden Knights

Publié | Mis à jour

Chaque équipe aime se targuer d’être la plus travaillante, la plus dévouée. Quand les Sharks de San Jose ont été éliminés au deuxième tour des séries de la Ligue nationale de hockey (LNH), dimanche, l’entraîneur-chef Peter DeBoer a dû reconnaître que les Golden Knights avaient surpassé sa troupe à ce chapitre.

«Je croyais que nous étions l’équipe qui planchait le plus fort dans la ligue avant cette série, mais cette formation [les Golden Knights] travaille tellement pour Gerard Gallant tous les jours, a-t-il dit au quotidien "Las Vegas Sun". Vegas mérite d’avancer. Ils ont très bien joué. Ils ont profité de leurs occasions. Je leur souhaite la meilleure des chances.»

Les Golden Knights ont blanchi les Sharks 3-0 dimanche pour remporter la série en six parties et ainsi se qualifier pour la finale de l’Association de l'Ouest.

À mi-chemin

Dans le vestiaire de Vegas, les joueurs sont conscients de l’exploit qu’ils ont accompli, surtout en tant qu’équipe d’expansion. Cela dit, ils demeurent affamés.

«C’est une grande réussite, mais nous ne sommes qu’à mi-chemin», a lancé Marc-André Fleury, qui compte déjà quatre blanchissages depuis le début des séries, au site de la LNH.

«C’est un peu fou quand on y pense, mais nous sommes ici pour gagner, a ajouté le défenseur Brayden McNabb. Nous ne nous laisserons pas décourager par ceux qui croient que nous n’avons pas notre place [en finale]. Nous voulons gagner.»

Cette identité de battants, les Golden Knights l’ont bâtie tout au long de la saison. «Tout a commencé au camp d’entraînement, a expliqué l’attaquant James Neal. Nous avons construit quelque chose de spécial tout au long de l’année. Nous continuons de prouver que les gens avaient tort à notre sujet.»

En rare compagnie

En éliminant les Sharks, les Golden Knights sont devenus seulement la troisième équipe dans l’histoire de la LNH à remporter plus d’une série à sa première saison.

Les Arenas de Toronto avaient remporté la finale de la LNH en 1918 contre le Canadien de Montréal – c’était à l’époque une série de deux matchs au total des buts – avant de défaire les Millionaires de Vancouver pour remporter la Coupe Stanley.

En 1968, les Blues de St. Louis avaient atteint la grande finale après avoir éliminé les Flyers de Philadelphie et les North Stars du Minnesota.