San Jose Sharks v Vegas Golden Knights - Game One

Crédit : AFP

SJS-VGK

Dupuis et Talbot encensent Fleury

Publié | Mis à jour

Pascal Dupuis et Maxime Talbot se réjouissent de voir leur ancien coéquipier des Penguins Marc-André Fleury en finale de l’Ouest avec les étonnants Golden Knights de Vegas.

«Marc-André est le genre de gars que tout le monde aime supporter et encourager, s’empresse de dire Dupuis. On ne lui souhaite que du bien, car c’est le coéquipier parfait. C’est une belle histoire qui est en train de s’écrire à Las Vegas.»

«Vous n’entendrez jamais rien de négatif à son sujet, ajoute Talbot. Je le regarde aller avec cette jeune équipe et je crois que Marc-André joue actuellement le meilleur hockey de sa carrière. On sent qu’il s’amuse, même si c’est lui qui doit gérer la pression d’être la principale tête d’affiche des Golden Knights. Il porte le club sur ses épaules avec brio.»

Et comment ! Après avoir conservé une fiche de 29-13-4 au cours de la saison régulière, Fleury est étincelant depuis le début des séries, lui qui présente un dossier de 8-2 avec une moyenne de buts alloués de 1,53 et un taux d’efficacité de ,951. Il totalise quatre jeux blancs.

«Deux de ses blanchissages ont été réalisés lors des matchs où les Golden Knights ont éliminé les Kings et les Sharks, souligne Dupuis, aujourd’hui analyste à TVA Sports. Je ne suis aucunement surpris par ses succès. Les gens se rendent compte aujourd’hui à quel point Marc-André a eu un gros mot à dire l’an dernier dans la conquête d’une troisième coupe Stanley par les Penguins. Il a su bien prendre la relève de Matt Murray [blessé dès le début des séries] pour mener le club jusqu’en finale. Les gens ont pu voir le genre de coéquipier qu’est Marc-André lorsqu’il a refilé la coupe à Murray le soir du triomphe à Nashville. C’était comme la passation du flambeau.»

Une promesse

Dupuis envoie des textos à Fleury après chaque ronde.

«Je lui ai promis de me rendre à Las Vegas afin d’assister aux matchs si les Golden Knights atteignent la grande finale. James Neal et Deryk Engelland ont eux aussi été de bons coéquipiers à Pittsburgh.»

Talbot, qui se prépare pour une troisième saison dans la KHL avec le club Lokomotiv, est d’avis que Fleury se trouve à la bonne place au bon moment à Las Vegas.

«Cette équipe d’expansion avait besoin d’un gardien comme lui et Marc-André avait besoin de vivre quelque chose de nouveau dans sa carrière, après 13 saisons passées à Pittsburgh. C’est tripant ce qu’il vit présentement et je lui souhaite de remporter une quatrième coupe Stanley.»

Pour Fleury, ce serait le jackpot, en effet. Dupuis croit aux chances des Golden Knights d’atteindre la grande finale.

«On ne devrait pas parler de club d’expansion dans leur cas, dit-il. Les Golden Knights ont su profiter de bonnes conditions lors du repêchage pour obtenir les services d’excellents joueurs, même si personne ne pouvait prévoir que William Karlsson allait connaître une saison de 43 buts !»