Séries 2018

Le Lightning de retour dans le carré d’as

Publié | Mis à jour

Puisqu’un seul point avait séparé le Lightning et les Bruins au classement de la division Atlantique, jamais on ne se serait douté que la confrontation entre les deux formations serait aussi expéditive.

À VOIR : Sommaire | Tableau des séries

De retour devant ses partisans, la troupe de Jon Cooper a triomphé de ses rivaux au compte de 3-1, éliminant ainsi les Bruins en cinq petites rencontres.

Défait 6-2 dans le premier affrontement, le Lightning s’est repris de brillante façon en remportant les quatre suivants. C’est à se demander si les Bruins ne sont pas sortis plus amochés qu’ils ne l’ont laissé voir de leur série de sept rencontres face aux Maple Leafs de Toronto.

Pendant que cette série se rendait à la limite, le Lightning, tombeur des Devils en cinq matchs, bénéficiait d’une semaine complète de congé.

Grâce à cette victoire, le Lightning, exclu des séries éliminatoires au printemps 2017, effectue un retour en finale de l’Association de l’Est. C’est la troisième fois en quatre ans que les Floridiens atteignent cette étape.

En 2015, ils s’étaient rendus en grande finale, s’inclinant en six matchs contre les Blackhawks de Chicago.

Seuls au monde

Au-delà de cette éreintante série de premier tour, les hommes de Bruce Cassidy ont été coulés par un manque de production flagrante de trois de leurs quatre unités. En fait, celle composée de Brad Marchand, Patrice Bergeron et David Pastrnak a été la seule à réellement créer des maux de tête au Lightning.

Lors de ces cinq matchs, les trois joueurs des Bruins ont récolté 23 points. Sur chacun des 13 buts des Bruins, au moins l’un d’entre eux a inscrit son nom sur la feuille de pointage.

D’ailleurs, après avoir été incapable de leur tenir tête dans le premier match, l’unité de couverture du Lightning a fait un travail remarquable. Particulièrement au cours de ce 5e match.

En compagnie de ses compagnons de trio, Brayden Point a empêché Marchand de décocher le moindre tir au but. Pour sa part, Bergeron n’a mis Andrei Vasilevskiy à l’épreuve qu’à trois reprises, dont deux fois alors que les Bruins évoluaient avec l’avantage d’un homme.

En fait, il a fallu attendre la 11e minute de jeu du troisième engagement pour voir Bergeron décocher un premier tir au but.

Miller frappe et compte

Déjà privés de Torey Krug, blessé à la cheville gauche lors du dernier match, les Bruins ont vu David Backes tomber au combat. Frappé solidement par J.T. Miller, le colosse s’est effondré sur la patinoire, manifestement victime d’une commotion cérébrale.

En plus de s’impliquer physiquement, Miller a inscrit le but qui allait se révéler être celui de la victoire. Point et Anton Stralman, dans un filet désert, ont été les autres marqueurs des locaux.

David Krejci avait ouvert le pointage avec un but en supériorité numérique. Il s’agissait du cinquième but inscrit par l’attaque massive des Bruins depuis le début de cette série. Cinq buts en 12 occasions (41,6 %). Voilà au moins un domaine dans lequel les Bruins ont dominé.

Le Lightning attendra maintenant de savoir qui des Capitals ou des Penguins seront ses prochains adversaires. Le 6e choc de cette série menée 3-2 par Ovechkin et sa bande se tiendra lundi soir.

Quant aux Bruins, ils sont en vacances. La bonne nouvelle, c’est que Brad Marchand aura maintenant tout le loisir d’assouvir ses pulsions en se présentant régulièrement à la crémerie du coin.