Crédit : Dario Ayala / Agence QMI

Sports aquatiques

Jennifer Abel de retour sur le podium

Publié | Mis à jour

Les Québécois Jennifer Abel et François Imbeau-Dulac ont remporté le 3 mètres synchronisé mixte, dimanche, à la quatrième et dernière étape du circuit des Séries mondiales de plongeon à Kazan, en Russie.

Il s’agit de la deuxième semaine consécutive que la paire obtient l’or, car ils avaient triomphé à Montréal précédemment.

«On n’a rien changé à notre routine, a déclaré Imbeau-Dulac dans un communiqué. On a jasé toute la compétition, on est demeuré l’équipe Jennifer et François, comme on fait d’habitude, même si on était les derniers à plonger.»

«Je suis tellement contente de finir avec l’or, tout spécialement avec François à mes côtés, a ajouté Abel. Toutes les équipes plongeaient bien en réussissant des pointages de plus de 70 points, il n’y avait aucune place à l’erreur. Quand on plonge en synchro ensemble, on sait qu’on peut compter l’un sur l’autre.»

Les vainqueurs ont récolté 324,96 points, devant suivre les éventuels médaillés d’argent Grace Reid et Tom Daley, de Grande-Bretagne, à chaque rotation. Les Britanniques ont totalisé 317,70 et n’étaient qu’à 0.66 d’Abel et Imbeau-Dulac avant le cinquième et dernier plongeon.

«On est incroyablement heureux d’avoir performé comme on l’a fait malgré le fait qu’on plongeait tout de suite après les Britanniques; on savait qu’ils plongeaient vraiment bien, a avoué Imbeau-Dulac. Tout reposait sur ce dernier plongeon et on est resté très calme. On a réussi le plongeon comme on le fait normalement à l’entraînement et ç’a fonctionné.»

Les Allemands Tina Punzel et Lou Massenberg (306,00) ont terminé au troisième rang.

Abel excelle au 3 m féminin

Plus tôt en soirée, Abel avait pris le troisième échelon du 3 m féminin avec 338,55 points.

«Je suis contente de ma performance individuelle. J’ai été capable de faire ce que [l’entraîneur] Arturo [Miranda] m’a demandé de faire, a-t-elle dit. Malheureusement, j’ai manqué mon deuxième plongeon, mais mes autres plongeons étaient assez bons pour le bronze.»

La championne olympique, la Chinoise Tingmao Shi, a enlevé les honneurs avec 374,35 points, suivie de sa compatriote Han Wang (355,05). La Montréalaise Pamela Ware a fini cinquième avec un total de 321,65.

Par ailleurs, le Québécois Vincent Riendeau a conclu en cinquième place de la finale du 10 m masculin avec 448,50 points.