PIT-WAS

Les Capitals à un gain de la finale de l’Est

Publié | Mis à jour

Barry Trotz avait dit qu’il avait un plan B et même un plan C en tête pour son premier trio. À mi-chemin du cinquième match, l’entraîneur en chef s’est finalement résolu à retirer Devante Smith-Pelly sur le flanc droit pour offrir une chance à Jakub Vrana avec Evgeny Kuznetsov et Alexander Ovechkin.

Cette cinquième confrontation était présentée sur les ondes de TVA Sports.

À VOIR: Sommaire | Tableau des séries

Le plan B était le bon. Vrana, 22 ans, a marqué le but vainqueur dans un gain de 6 à 3 des Capitals contre les Penguins, samedi, au Verizon Center.

Avec un peu moins de cinq minutes à écouler en troisième période, Vrana a suivi Alexander Ovechkin dans une relance rapide des «Caps». Ovechkin lui a servi une passe parfaite après avoir sorti Matthew Murray de son filet en patientant juste assez avec la rondelle.

Vrana, un choix de premier tour en 2014, a inscrit son deuxième but des séries, mais le plus important de sa jeune carrière. Fou de joie, il a bondi dans les bras d’Ovehkin après son but.

«J’ai vu Ovi avec la rondelle et je croyais honnêtement qu’il était pour décocher un tir, a admis Vrana. Mais il a fait le bon jeu. Je ne pouvais pas manquer ce but, j’avais un filet ouvert.»

Le mur Holtby

Avant le but du Tchèque, Braden Holtby a réalisé un arrêt crucial contre Brian Dumoulin. Les Capitals ont récupéré la rondelle pour ensuite foncer dans le territoire adverse. Et on connaît la suite.

«Braden joue du hockey incroyable pour nous, a dit Ovechkin. Il est comme un gros mur devant son filet. Il nous donne une bonne dose de confiance.»

En quelques secondes seulement, cette série a pris un tournant important. Un arrêt clé, un but et maintenant les Capitals se retrouvent à une seule victoire d’éliminer les champions de la Coupe Stanley des deux dernières années avec une avance de 3 à 2 dans cette série.

Les Penguins, qui ont fait tomber la bande à Ovechkin au cours des deux dernières années au deuxième tour, se battront pour leur survie lors du sixième match de cette série, à Pittsburgh.

L’oiseau Kuznetsov

Historiquement, les Capitals ont souvent inventé des façons de perdre, alors que les Penguins faisaient le contraire. Avec un pointage de 3 à 2 après 40 minutes, on croyait revivre un tel scénario. Les Penguins avaient complètement dicté le jeu en deuxième période avec deux buts, mais surtout 18 tirs contre 5.

«Nous avons du caractère et nous l’avons prouvé, a raconté Kuznetsov. Nous avons écopé de trop de punitions en deuxième période. Nous n’avions pas le choix, nous devions nous relever.»

Kuznetsov a montré le chemin à suivre en marquant le but égalisateur dès la 52e seconde. Il a capté un relais précis de Vrana pour ensuite déjouer Murray d’un tir entre les jambières sur une échappée. Très expressif, le Russe a imité un oiseau en célébrant son but.

Assez discret lors du dernier match à Pittsburgh, Kuznetsov a rebondi avec un but et deux passes. Vrana a aussi terminé sa soirée avec un but et deux passes.

Eller en confiance

T.J. Oshie et Lars Eller ont marqué les deux derniers buts dans un filet désert. Sans trop faire de bruit, Eller a joué un très bon match. Trotz s’est retrouvé avec un centre en moins en troisième période avec la blessure à Nicklas Backstrom. Eller a remplacé Backstrom au centre de la deuxième unité.

En plus de ses missions défensives, Eller a contribué à l’attaque avec un but, une passe et un dossier de +3.

Les «Caps» se croiseront toutefois les doigts pour que la blessure à Backstrom ne soit pas trop sérieuse. Tom Wilson purgera son troisième et dernier match de suspension lors du sixième match à Pittsburgh. Trotz ne voudra pas se débrouiller sans deux de ses attaquants du top six.

Un neuvième pour Crosby

Jamie Oleksiak, Sidney Crosby et Patric Hornqvist ont réussi les trois buts des visiteurs. Crosby a touché la cible pour une neuvième fois depuis le début des séries. Il a redirigé avec son gant un tir de Phil Kessel en supériorité numérique.

Pour une première fois dans cette série, les Penguins ont marqué un but sans la présence de Crosby sur la patinoire. En première période, Oleksiak a battu Holtby d’un tir de la pointe après une passe de Derick Brassard. C’était le 11e but des Penguins dans cette série et un premier sans le 87 dans les parages.

Le sixième match de cette série aura lieu, lundi, à Pittsburgh.