TBL-BOS

L'erreur de Brad Marchand

Publié | Mis à jour

Les Bruins ont frappé fort au premier match de la série contre le Lightning, l’emportant par la marque de 6-2. Une victoire aussi convaincante pourrait toutefois avoir joué un tour à Brad Marchand, estime le gardien québécois Louis Domingue.

Voyez son entrevue à l'émission Destination Coupe Stanley dans la vidéo ci-dessus.

Marchand, une peste des plus talentueuses, cherche à s’impliquer de plusieurs façons pour donner un avantage à son équipe. Toutefois, étant «facile à sortir de son match parce qu’il est investi et travaille fort», croit Domingue, il s’est peut-être bien fait prendre à son propre jeu. Son coup de bâton à l’endroit d’Anton Stralman, mercredi soir, a fait sourciller.

«Je crois que Marchand pensait vraiment après le premier match que [lui et son trio] étaient dans une autre ligue», a confié l'auxiliaire d'Andrei Vasilevskiy, tout en reconnaissant que cette unité offensive était probablement la meilleure du circuit.

Les hommes de Jon Cooper, forts de deux victoires consécutives et d’une avance de 2-1, semblent avoir trouvé la bonne recette. Celle-ci consiste notamment à rendre la vie dure aux défenseurs en fond de territoire.

«On s’est rendu compte que si on continue de faire tourner leurs défenseurs et de placer les rondelles de sorte que le gardien ne puisse pas les récupérer, ça va jouer à notre avantage sur l'échec-avant. À cause de ça, on passe plus de temps en zone offensive.»

Mais chez le Lightning, il n'est pas question de déroger à son crédo.

«On est en confiance en ce moment. Mais il ne faut pas tomber dans le piège. C’est important pour nous de rester humbles. C’est quelque chose qui a été dans notre répertoire de mots pendant la saison.»