SPO - DOMINIQUE DUCHARME

Crédit : MARTIN ALARIE/AGENCE QMI

Canadiens

Nouvelle ère chez les Canadiens

Nouvelle ère chez les Canadiens

Louis Jean

Publié 01 mai
Mis à jour 01 mai

Les partisans des Canadiens de Montréal sont catégoriques. Après une saison désastreuse, le statu quo n’est plus acceptable. On souhaitait des changements concrets au sein de l’organisation, particulièrement en ce qui concerne la garde rapprochée du directeur général Marc Bergevin.

Mardi, même si ce n’était pas le souhait de Bergevin, un changement important a été annoncé avec le départ de Rick Dudley.

Dudley, un homme de hockey très respecté à travers la LNH et le plus proche conseiller de Bergevin, a quitté le Tricolore pour accepter un poste identique au sein des Hurricanes de la Caroline.

Après six saisons avec le Canadien, Dudley cherchait un nouveau défi. Son poste ne sera pas comblé.

Il n’y a aucun doute que ce départ aura un impact au sein de l’organisation. L’opinion de Dudley pesait beaucoup dans la balance quand venait le temps de prendre des décisions importantes. Ses conseils, ses nombreuses années d’expérience et le fait qu’il avait lui aussi occupé le poste de DG dans le passé étaient non négligeables.

Maintenant, c’est une nouvelle ère qui débute pour le CH. En remplaçant Jean-Jacques Daigneault et Dan Lacroix par Dominique Ducharme - il reste un poste à combler -, c’est un jeune instructeur dynamique avec de nouvelles idées qui vient insuffler un vent de fraîcheur au groupe d’entraîneurs.

Quand Joël Bouchard acceptera un rôle significatif avec le Rocket de Laval, comme on s’y attend, ce sera un autre excellent candidat provenant de la nouvelle génération qui viendra conseiller Bergevin.

Tout ce sang neuf, cette nouvelle philosophie, va se manifester à tous les niveaux de l’organisation.

Par ailleurs, le directeur général du Canadien a souvent été accusé de ne pas écouter ses proches quand venait le temps d’échanger ou de mettre sous contrat certains joueurs.

Je crois que c’est tout le contraire. Étant donné la confiance sans borne qu’avait Bergevin en Dudley, il était fortement influencé par lui également. Ce seront de nouvelles voix qui résonneront dorénavant, ce qui ne peut être que positif selon moi.

Peut-être que les plus grands gagnants de tous ces changements réalisés et à venir seront les Québécois. Il n’y a aucun doute que les opinions de Ducharme sur les joueurs d’ici et éventuellement Bouchard, s’il se joint à l’équipe, limiteront les chances d’échapper certains espoirs issus de la LHJMQ.