US-143233479

Crédit : Getty Images/AFP

Lutte

Des lutteurs iraniens de la WWE menacés de mort en Arabie saoudite

Publié | Mis à jour

La présence de deux lutteurs irano-américains au Greatest Royal Rumble de la World Wrestling Entertainment (WWE) tenu vendredi à Djeddah, en Arabie saoudite, n’a guère plu à de nombreux partisans locaux, car certains d’entre eux ont menacé de mort les deux individus concernés.

Les frères Daivari – Ariya et Shawn – ont effectué un bref passage dans l’arène lors de ce gala d’importance, mais ils ont généré la réaction la plus défavorable de la foule. Celle-ci s’est mise à conspuer les deux combattants qui sont débarqués dans le ring avec un drapeau iranien à la main. Dès leur arrivée, ils ont insulté de jeunes lutteurs saoudiens, ce qui a soulevé l’ire du public.

Or, sur son compte Twitter, Ariya Daivari a indiqué lundi que le dossier était allé beaucoup trop loin, étant conscient évidemment que les relations diplomatiques entre l’Iran et l’Arabie saoudite sont pour le moins orageuses.

«Malheureusement, il y a des gens qui ont pris cela très mal, et ce, même s’il s’agit de pur divertissement, a écrit celui qui, tout comme son frère, est né à Minneapolis de parents iraniens. Des menaces ont été faites contre ma vie. Or, je veux montrer par ce communiqué qui je suis comme personne par rapport à mon personnage à la télévision.»

«Lors d’une apparition vendredi, j’ai incarné un personnage fictif et joué le rôle d’un antagoniste, comme le font les comédiens d’un film ou d’une télésérie. Ce personnage ne reflète pas mes opinions personnelles et je m’excuse auprès de quiconque ayant été vexé par cela. J’ai un respect incroyable pour le peuple d’Iran et je suis extrêmement fier de mon héritage iranien.»