Canadiens

Canadiens: pourquoi pas DG adjoint pour Joël Bouchard?

Canadiens: pourquoi pas DG adjoint pour Joël Bouchard?

Félix Séguin

Publié 01 mai
Mis à jour 01 mai

Samedi soir, j’ai aimé la transparence de Marc Bergevin lorsqu’il m’a confirmé dans une entrevue que les Canadiens de Montréal avaient un intérêt pour Joël Bouchard.

L’actuel directeur général et entraîneur-chef de l’Armada de Blainville-Boisbriand est un homme aux multiples talents et il mérite de faire le saut chez les professionnels.

Âgé de 44 ans, Bouchard peut occuper aussi bien un poste d’entraîneur adjoint que d’entraîneur-chef. Également, il peut avoir un rôle important au sein de l’équipe de direction et il peut même être analyste à la télévision.

Et le passé de Joël démontre qu’il peut connaître du succès dans tout ce qu’il entreprend.

Au terme de sa retraite comme joueur en 2008, il avait mis sur pied sa propre émission de télévision qui avait pour titre l’Académie de hockey Joël Bouchard. Excellent pédagogue, il avait su expliquer de façon simple des exercices et des points tactiques. Son expertise avait aidé le hockey mineur au Québec.

Durant la même période, Bouchard a aussi connu du succès comme analyste à la télévision. À l’aise devant la caméra et bon communicateur, il avait plu aux téléspectateurs avec des analyses précises et colorées.

C’est en 2008 qu’il est devenu entraîneur adjoint pour la première fois. Lui et Dominique Ducharme étaient les adjoints de l’entraîneur-chef, Pascal Vincent, avec le Junior de Montréal.

Puis en 2011, on lui a confié le mandat d’être le grand patron de l’Armada de Blainville-Boisbriand lorsque l’équipe a quitté Montréal pour la couronne Nord. Depuis ce temps, Bouchard a occupé toutes les fonctions soit celles d’entraîneur adjoint, directeur général et président. Et depuis ce temps, l’Armada s’est toujours maintenue parmi les meilleures équipes de la LHJMQ.

Au cours des deux dernières années, il faut aussi se souvenir que Bouchard occupait un rôle très important au sein de l’équipe de direction de Hockey Canada. Il a eu son mot à dire dans les succès de la formation canadienne junior qui a gagné la médaille d’argent en 2017 et la médaille d’or en 2018.

Bref, Joël Bouchard a vécu de multiples expériences ce qui a augmenté son niveau de connaissances. Il a prouvé qu’il pouvait diriger une équipe de main de maître, qu’il pouvait évaluer le potentiel et le talent des joueurs et qu’il pouvait faire progresser ses équipes.

Maintenant, quel rôle peut-il jouer avec les Canadiens de Montréal ? Oui, il pourrait devenir l’entraîneur-chef et le directeur général du Rocket de Laval. Ou encore, il pourrait être l’entraîneur adjoint de Claude Julien.

Mais selon moi, maintenant que Rick Dudley a quitté les Canadiens pour relever un nouveau défi avec les Hurricanes de la Caroline, je vois Joël Bouchard devenir le directeur général adjoint de Marc Bergevin.

Ses idées, son dynamisme et ses compétences pourraient aider les Canadiens de Montréal.