Canadiens

Bobby Smith fan de Dominique Ducharme

Publié | Mis à jour

Bobby Smith, ancien joueur de centre étoile du Canadien, se réjouit de la nomination de Dominique Ducharme à titre d’adjoint à Claude Julien.

«J’ai le plus grand respect pour lui, a commenté ce membre de l’équipe championne de la coupe Stanley en 1986. Il ne fait aucun doute que Dominique saura apporter sa contribution pour aider le Canadien à renouer avec le succès dès la saison prochaine.

«La ligne est si mince entre la victoire et la défaite dans la LNH, entre une participation aux séries et une élimination. Un jeune entraîneur de la trempe de Dominique sera un atout pour Julien.»

Smith est bien placé pour nous parler des qualités de Ducharme, car ce dernier a été son employé durant quatre ans à la barre des Mooseheads de Halifax. L’équipe a alors connu beaucoup de succès, remportant la coupe Memorial en 2013.

Smith est l’actionnaire majoritaire et le président des Mooseheads depuis 2003.

«Dominique a une très bonne compréhension des systèmes de jeu. Je crois qu’il occupera un poste d’entraîneur-chef dans la LNH un de ces jours, a-t-il avancé. Il possède les qualités requises, selon moi. C’est un bon enseignant qui cherche toujours à améliorer son bagage de connaissances sur les plans technique et tactique.

«J’ai toujours apprécié le fait que ses équipes étaient meilleures en mars qu’en octobre, a souligné Smith. C’est une belle qualité pour un entraîneur de savoir apporter les ajustements nécessaires au cours d’une saison.»

À la défense de Drouin

Lorsqu’on demande à Bobby Smith si l’arrivée de Dominique Ducharme à Montréal peut aider Jonathan Drouin à produire à la hauteur de son talent, il prend une pause de quelques secondes avant de répondre.

«Comme tout joueur talentueux, Jonathan a besoin d’être bien entouré pour produire. Les succès individuels se développent toujours dans un concept d’équipe.»

Il compare la situation de Drouin à celle de Nathan MacKinnon, vedette de l’Avalanche du Colorado et ancien compagnon de jeu de Drouin à Halifax.

«En 2016-2017, l’Avalanche a connu une saison de misère et ça s’est reflété dans le jeu de MacKinnon, limité à 16 buts et 37 passes en 82 matchs. L’Avalanche a connu une bien meilleure saison sur le plan collectif en 2017-2018 et MacKinnon en a

bénéficié, gonflant ses statistiques à 39 buts et 58 passes. Un joueur a beau être talentueux, il a besoin de l’aide de ses coéquipiers pour produire.»

Conquis par Zadina

Enfin, Smith est conscient qu’il est bien possible que le Canadien se serve de son choix de première ronde au repêchage cette année pour sélectionner le spectaculaire attaquant des Mooseheads Filip Zadina.

À sa première campagne à Halifax, le joueur tchèque de 18 ans a inscrit 44 buts en 57 matchs. Il a aussi brillé lors du Championnat mondial junior en enregistrant sept buts.

«Je peux simplement vous dire qu’il est un excellent marqueur et que c’est un gars qui a pris son rôle au sérieux dès son arrivée à Halifax. Peu importe qui sera le choix du Canadien au troisième échelon, l’équipe est assurée de repêcher un excellent joueur.»

En bref ...

Smith a un gros dossier à régler présentement, les Mooseheads ayant limogé leur entraîneur-chef, Jim Midgley. «On doit aussi commencer à préparer la tenue du tournoi de la coupe Memorial en mai 2019 à Halifax», a mentionné celui qui a porté fièrement les couleurs du Canadien de 1983 à 1990.