Destination Coupe Stanley AM

Régis Cibasu aux portes de la NFL

Publié | Mis à jour

Le receveur de passes des Carabins de l’Université de Montréal Régis Cibasu a reçu une excellente nouvelle au cours des derniers jours: il aura l’occasion de prouver son savoir-faire lors d’un minicamp des Bears de Chicago, dans la NFL, du 11 au 13 mai.

Le produit du collège Édouard-Montpetit, à Longueuil, a été en mesure d’attirer l’attention des recruteurs lors de la Shrine Game, match des étoiles du football universitaire nord-américain, le 20 janvier, puis lors du premier «Pro Day» de l’histoire des Carabins, le 12 mars.

Il pourra ainsi montrer qu’il a sa place dans le meilleur circuit de football au monde.

«C’est une grande opportunité qui s’ouvre à moi, a dit Cibasu, lors d’une entrevue. Je suis vraiment content et reconnaissant de pouvoir profiter de cette chance. J’ai en tête de me rendre là-bas et de donner mon 100 % pour impressionner les entraîneurs.»

Irréprochable

L’entraîneur-chef des Carabins, Danny Maciocia, s’est dit très heureux et très fier de ce pas en avant de son joueur offensif. Il a notamment vanté son éthique de travail irréprochable au cours des quatre saisons qu’il a passées avec la formation universitaire.

«Il n’a jamais raté un entraînement, un match ou une réunion, a affirmé l’instructeur, lors d’une entrevue téléphonique. On a quatre séances de musculation et trois de course par semaine pendant la saison morte et il n’a jamais raté ni l’un, ni l’autre. Il n’est jamais en retard. C’est vraiment un modèle pour nous. Il est très tranquille et montre un bon comportement. On n’a jamais eu de problème avec lui à l’extérieur du terrain. Si quelqu’un le mérite, c’est bien lui.»

Ajustements

Cibasu, dont le nom figure au 15e rang du dernier classement du Bureau de recrutement de la Ligue canadienne de football (LCF) en vue du repêchage de jeudi, pourrait être amené à évoluer au poste d’ailier rapproché avec les Bears.

«Je suis très ouvert, a expliqué Cibasu. On a parlé souvent de passer à la position d’ailier rapproché, donc j’ai beaucoup pratiqué à cette position.»

Retour possible

Quoi qu’il en soit, Maciocia n’a pas fermé la porte à un retour de Cibasu pour sa dernière année d’admissibilité avec les Carabins.

«La possibilité existe vraiment, a révélé Maciocia. C’est à lui de regarder ses options, mais il s’est déjà prononcé sur le fait qu’il aimerait jouer une cinquième année avec nous. Pour l’instant, je crois que son attention est toutefois portée sur le mini-camp des Bears, le 12 mai.»

«Mon plan est de retourner [avec les Carabins] si ça ne fonctionne pas dans la NFL pour finir mon baccalauréat», a plus tard confirmé Cibasu.

Occupant le premier rang dans l’histoire des Carabins au chapitre des passes captées, avec 145, l’athlète de Kinshasa au Congo a montré un parcours universitaire impressionnant. Il a notamment été nommé joueur par excellence de la finale de la Coupe Vanier en 2014.

Voyez l'entrevue que Cibasu a accordé à l'émission Destination Coupe Stanley AM, mardi, dans la vidéo ci-dessus.