Boxe

«Je serai prêt à 200%» - Karim Achour

Publié | Mis à jour

Peu connu au Québec, le boxeur français Karim Achour entend se faire un nom lors de son combat contre David Lemieux, qui aura lieu le 26 mai au Centre Vidéotron, à Québec.

Depuis quelques années, Achour fait la pluie et le beau temps en France. Le boxeur de 31 ans, détenteur des ceintures WBC international et WBC francophone, se dit maintenant prêt à franchir un cap.

«Je détiens les ceintures WBC international et l'objectif pour moi et de monter dans les classements mondiaux», a-t-il mentionné en entrevue à TVA Sports, lundi.

En ce sens, le Français considère que ce combat contre Lemieux, un boxeur réputé, est «une très bonne opportunité» pour lui et il veut prouver au monde entier qu’il est «capable de répondre présent lors des grands événements».

Prêt pour un marathon

Achour sait que David Lemieux a perdu son dernier combat, contre l’Anglais Billy Joe Saunders en décembre, et que le Québécois risque d'entrer dans le ring avec le couteau entre les dents.

Il est aussi bien au fait de la force de frappe de Lemieux, d’autant plus qu’Hassan N’Dam figure parmi ses partenaires d’entraînement. N’Dam a déjà affronté Lemieux, en 2015 et il avait vécu l’enfer en visitant le tapis à plusieurs reprises.

«Je serai très vigilant face à ses coups, on a fait un gros, gros travail sur le plan défensif, donc à ce niveau-là, je ne suis pas craintif», a mentionné Achour, qui tenait à adresser un petit message à son futur rival.

«Qu'il sache que je m'entraîne dur et que je serai prêt à 200% pour en découdre.»

Voyez le reportage de Nancy Audet dans la vidéo ci-dessus.