SPO-FBN-2018-NFL-DRAFT---RED-CARPET

Crédit : AFP

NFL

Le monde du football ému par l’histoire de Shaquem Griffin

Publié | Mis à jour

L’histoire de Shaquem Griffin a de quoi inspirer bien des gens. Amputé de la main gauche, le secondeur a été repêché au cinquième tour de la NFL par les Seahawks de Seattle, samedi, avec la 141e sélection au total.

L’athlète de 22 ans a été amputé à l’âge de 4 ans en raison de la maladie des brides amniotiques, une situation congénitale qui nuit au développement normal des doigts. À Seattle, il aura l’occasion de rejoindre son frère jumeau, Shaquill, qui a été repêché l’année dernière.

Entouré de ses proches dans un hôtel de Dallas, Shaquem a reçu un appel téléphonique du directeur général des Seahawks, John Schneider, tout juste avant d’être sélectionné.

«C’était l’appel que j’ai attendu toute ma vie. Je ne pouvais pas respirer et je ne savais plus comment parler», a expliqué Shaquem en entrevue au réseau NFL Network, samedi.

Le joueur défensif avait tout d’abord réagi par l’entremise de son compte Twitter. «Merci à tous ceux qui m’ont aidé à me dépasser, qui m’ont motivé et qui m’ont encouragé. Plus particulièrement, merci aux Seahawks.»

Du talent

L’athlète s’était par ailleurs exprimé dans une lettre publiée sur le site The Players' Tribune, au début du mois de mars, indiquant qu’il était bien engagé à prouver à ses détracteurs qu’ils ont tort.

«Des gens ont douté de moi tout au long de ma vie, et je sais qu’il y a de nombreux enfants avec des difformités variées ou des malformations à la naissance qui devront faire face aux doutes des autres.»

«Je sens que tous les garçons et les filles avec des malformations congénitales... nous avons notre propre petite nation, et il faut s’appuyer les uns les autres. Tout le monde mérite de montrer ce qu’il peut faire sans avoir quelqu’un pour lui dire qu’il n’y arrivera pas.»

Malgré sa maladie congénitale, Shaquem a donc fait écarquiller bien des yeux lors de son séjour dans la NCAA. Après trois saisons à œuvrer à titre de réserviste avec les Knights d’UCF, c’est lors de la saison 2016 qu’il obtient un poste de régulier.

En 40 matchs universitaires, il a réalisé 195 plaqués, dont 33,5 pour des pertes. Il a réussi 18,5 sacs du quart et complété trois interceptions.

De l’avis de son frère, Shaquem méritait ainsi pleinement cet appel, et il est particulièrement heureux qu’il le rejoigne dans l’État de Washington.

«C’est amusant. Je sentais qu’il n’y avait que 1 % de chance de voir des jumeaux dans la même équipe, a dit Shaquill, selon le quotidien "Spokesman-Review". Je ne savais pas comment ça allait se passer. Je savais toutefois que j’allais être heureux, peu importe l’équipe qui allait saisir cette opportunité.»

De nombreuses réactions

Plusieurs acteurs du monde du football ont réagi à la suite de cette sélection des Seahawks, à commencer par le quart-arrière de l'équipe, Russell Wilson.

«Wow. Chair de poule. Dieu est si bon. Bon travail des Seahawks. Félicitation Shaquem», a écrit le pivot, sur Twitter.

«Félicitation Shaquem!! Comme je t’ai dit ce matin, c’est le moment de faire taire les dénigreurs», a quant à lui indiqué le retraité et ancienne vedette DeMarcus Ware.

«Les frères Griffin ont refusé d’être séparés tout au long de leur vie et les Seahawks ont permis à cette tradition de se poursuivre. Ce n’est que le début d’une histoire incroyable», a quant à lui commenté l’ancien des Alouettes de Montréal Chad Johnson.