Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens

Loterie : les Canadiens joueront-ils de chance?

Publié | Mis à jour

Il y a deux possibles miracles pour sortir le Canadien de sa misère rapidement: John Tavares et Rasmus Dahlin. Le CH rêve d’un premier centre de renom et d’un défenseur gaucher pour devenir le partenaire de Shea Weber.

Voyez le tirage au sort en direct à TVA Sports dès 19h30.

Dans un studio de Hockey Night in Canada à Toronto, Marc Bergevin jouera gros ce soir sans toutefois contrôler son propre destin. Il s’en remettra à un boulier.

Si l’argent représente le principal attrait pour attirer Tavares à Montréal le 1er juillet prochain, la chance constitue la clé avec Dahlin.

Le Tricolore aura 9,5 % des chances de gagner la loterie pour l’obtention du premier choix. Il s’agira du quatrième meilleur pourcentage. Derniers au classement de la LNH, les Sabres de Buffalo disposeront des plus grandes chances de réclamer le défenseur suédois prodige, à 18,5 %.

Pour le prochain repêchage, les 15 équipes exclues des séries auront une probabilité mathématique de grimper sur l’estrade en premier.

Trois loteries

Depuis le repêchage de 2016, les dirigeants de la LNH procèdent à trois loteries différentes: une pour chacun des trois premiers choix.

L’an dernier, les Devils du New Jersey avaient gagné le gros lot. Malgré leur 27e rang au classement général, les Devils avaient remporté le premier choix pour sélectionner quelques semaines plus tard le Suisse Nico Hischier. Les Flyers de Philadelphie avaient également fait un bond de géant en passant du 13e au 2e rang en remportant la deuxième loterie.

Sur papier, l’Avalanche du Colorado avait les meilleures chances d’obtenir le premier choix. Mais la formation de Denver n’avait gagné aucune des trois loteries pour glisser au quatrième rang.

Près de 30 %

Historiquement, le chiffre neuf a une grande symbolique à Montréal. C’est le numéro de Maurice Richard. Il est dans les hauteurs du Centre Bell.

Bergevin se croisera les doigts pour que le neuf se transforme en numéro chanceux à Toronto. Le CH aura 9,5 % des chances de gagner la loterie pour le premier choix, 9,6 % des chances de remporter la deuxième et 9,7 % des chances d’obtenir la troisième.

Le Canadien aura donc 28,8 % des chances de gagner l’une des trois loteries. Si le CH n’améliore pas son sort, Bergevin et Trevor Timmins parleront au quatrième rang au prochain repêchage. Dans le pire des scénarios, le Canadien aura le septième choix. Pour que cette option se matérialise, trois équipes qui ont terminé entre le 17e rang et le 27e rang au classement général devront remporter les trois loteries.

«Le Journal de Montréal» vous présente sept des meilleurs espoirs pour le prochain repêchage. Un recruteur d’une formation de l’Est a donné ses commentaires sur les différents joueurs.

7 des meilleurs espoirs

1. Rasmus Dahlin

  • Défenseur, Suédois, Frölunda
  • 6 pi 2 po | 181 lb | 20 pts (7 b, 13 p) en 41 matchs
  • «Dahlin fait rêver. Il deviendra rapidement un défenseur d’impact dans la LNH. Il patine comme le vent, il est intelligent, il a du caractère et il a un bon instinct offensif.»

2. Andreï Svechnikov

  • Ailier droit, Russe, Barrie (OHL)
  • 6 pi 2 po | 190 lb | 72 pts (40 b, 32 p) en 44 matchs
  • «Il n’y a pas un consensus pour le deuxième choix, mais Svechnikov est probablement le talent le plus pur après Dahlin.»

3. Filip Zadina

  • Ailier droit, Tchèque, Halifax (LHJMQ)
  • 6 pi | 195 lb | 82 pts (44 b, 38 p) en 57 matchs
  • «Si une équipe cherche un marqueur, Zadina est le bon choix. Il a aussi une bonne vision du jeu, il n’est pas juste un dangereux marqueur.»

4. Brady Tkachuk

  • Ailier gauche, Américain, Boston U (NCAA)
  • 6 pi 3 po | 196 lb | 31 pts (8 b, 23 p) en 40 matchs
  • «C’est la combinaison du talent et de la hargne. Il a du Tkachuk dans le nez.»

5. Adam Boqvist

  • Défenseur, Suédois,Brynas Jr
  • 5 pi 11 po | 168 lb | 24 pts (14 b, 10 p) en 25 matchs
  • «Boqvist n’est pas gros, mais il est bon. Il a les qualités du défenseur moderne avec une bonne relance et des qualités offensives.»

6. Evan Bouchard

  • Défenseur, Canadien, London (OHL)
  • 6 pi 2 po | 193 lb | 87 pts (25 b, 62 p) en 67 matchs
  • «Le chiffre 87 frappe l’œil. Il a amassé des statistiques folles avec une équipe moyenne. Mais il a fêté ses 18 ans au mois d’octobre. Dans le jargon hockey, on parle d’un “late”.»

7. Noah Dobson

  • Défenseur, Canadien, Acadie-Bathurst (LHJMQ)
  • 6 pi 3 po | 180 lb | 69 pts (17 b, 52 p) en 67 matchs
  • «Il est l’un des défenseurs les plus complets à ce repêchage, il bouge bien la rondelle. Il a un immense potentiel. Il a un coffre d’outils complet.»

L’ABC de la loterie

Il y a encore 14 boules dans le boulier. Les boules sont numérotées de 1 à 14. On tire 4 boules, ce qui donne 1001 possibilités. Il y a une combinaison jugée nulle pour revenir à 1000. À 9,5 % des chances de gagner la loterie pour le premier choix, le Canadien a donc 95 combinaisons qui lui permettraient de l’emporter. Les Sabres en ont 185.

Les Panthers de la Floride ferment la marche avec dix combinaisons heureuses.

À la télé

En direct des studios de Hockey Night in Canada à Toronto, les dirigeants de la LNH dévoileront entre 19 h 30 et 20 h l’ordre de sélection entre le 4 e et le 15 e rang. On annoncera le gagnant des trois loteries, donc l’ordre pour les trois premiers choix, durant le deuxième entracte du match opposant les Sharks aux Golden Knights. Cette rencontre débutera à 20 h.