Canadiens

Bergevin pourrait-il échanger son 3e choix?

Publié | Mis à jour

Évidemment, tout le monde souhaitait ardemment que le Canadien remporte cette fameuse loterie Dahlin, Marc Bergevin le premier. Toutefois, le directeur général a accepté son troisième rang avec philosophie.

Le Canadien est pourtant passé bien près de remporter cette loterie. Les Sabres ont gagné le premier choix avec la combinaison 1-4-6-14. Dans ses 95 combinaisons, le Canadien avait la 1-2-6-14 et la 1-3-6-14!

«On part d’ici avec un meilleur rang de sélection que celui que nous avions ce matin», a toutefois indiqué, avec justesse, le directeur général du Canadien.

Le hic, c’est que selon les différents dépisteurs de la LNH, Rasmus Dahlin est dans une classe à part. Après le prodigieux défenseur, la qualité des espoirs chute quelque peu.

«Il y aura sans doute un débat pour les joueurs qui se situent entre les deuxième et cinquième rangs. On devra s’asseoir et en discuter», a-t-il déclaré.

«On sait qu’on mettra la main sur un bon joueur. J’espère qu’il sera en mesure de jouer avec nous dès le mois d’octobre, mais c’est trop tôt pour le dire», a-t-il ajouté.

Transaction possible?

L’autre aspect à ne pas négliger, c’est qu’on prévoit que le prochain encan mettra à l’avant-plan des défenseurs. Or, à la position où le Canadien parlera, ce sont des ailiers qui risquent d’être les meilleurs joueurs disponibles. On parle de jeunes tels Andreï Svechnikov, Filip Zadina et Brady Tkachuk.

Par conséquent, Bergevin serait-il ouvert à l’idée de transiger son choix ou de reculer de quelques rangs?

«Il a fallu passer à travers une saison douloureuse pour obtenir ce choix. Il y a longtemps, Dale Tallon m’a dit: “Tu souffres pour obtenir ce choix, assure-toi d’obtenir le joueur que tu veux”», a raconté Bergevin.

«Tout est possible, mais ça va prendre une très bonne offre pour l’échanger», a ajouté le directeur général.

En tournée

Maintenant qu’il connaît son rang de sélection, Bergevin réunira ses dépisteurs pour mettre sur pied la liste de ses prises potentielles. Lui-même effectuera quelques tournées pour s’assurer de voir à l’œuvre les patineurs qui pourraient aider le Canadien à court terme.

«J’ai fait beaucoup de dépistage au cours du dernier mois et demi. J’ai vu tous les joueurs de pointe de la Ligue junior de l’Ontario. Il reste quelques équipes en lice dans la LHJMQ, je vais les regarder.»

En espérant que les conclusions de ces rapports rapporteront les dividendes souhaités.