San Jose Sharks v Vegas Golden Knights - Game One

Crédit : AFP

SJS-VGK

Les Sharks ne paniquent pas

Publié | Mis à jour

Humiliés au compte de 7-0 par les Golden Knights de Vegas lors du premier match de la demi-finale de l’Association de l’Ouest, les Sharks de San Jose ont bien l’intention de retrouver tout leur mordant d’ici le début de la deuxième rencontre prévue samedi soir.

Après avoir balayé les Ducks d’Anaheim au premier tour éliminatoire, la troupe de l’entraîneur-chef Peter DeBoer a encaissé sa pire dégelée en séries depuis le 11 mai 1995. Les Requins ont rapidement coulé, concédant quatre buts durant la période initiale, jeudi. C’est exactement le total de filets qu’ils avaient alloué en quart de finale de l’Ouest.

«C’est difficile quand il faut jouer du hockey de rattrapage dès le début de la partie. La bonne chose, c’est qu’on ne donne pas de points supplémentaires à l’équipe qui gagne par sept buts», a ironisé le capitaine des Sharks, Joe Pavelski, au site NHL.com.

«J’espère qu’on ne va pas perdre 7-0 chacun des matchs de la deuxième ronde, a ajouté DeBoer. L’écart entre les deux formations n’est pas ce que montrait le tableau indicateur ce soir. Nous sommes tous assez intelligents pour savoir cela.»

Un peu de rouille

À la suite d’un long répit, San Jose ne semblait avoir rien de bon à offrir. Notamment, le gardien Martin Jones a pris le chemin du banc tôt au deuxième tiers après avoir donné cinq buts en 13 tirs.

«Parfois, il faut remettre les choses en perspective. Aujourd’hui, il n’y avait rien à faire», a dit l’ancien des Kings de Los Angeles.

«On n’avait pas joué depuis une semaine et je ne voulais pas le remplacer, car il doit voir de l’action. Aussi, il ne pouvait pas rien faire sur tous ces filets. Le problème, c’était nous en tant que groupe et pas lui, a précisé l’instructeur à propos de Jones. Je souhaitais lui accorder suffisamment de temps de jeu afin qu’il soit prêt pour la deuxième joute, mais également, il n’avait pas à rester devant sa cage et être embarrassé toute la soirée.»