SPO-MAR-UFC-UFC-200---WEIGH-IN

Crédit : AFP

Lutte

Brock Lesnar toujours champion, l’Undertaker triomphe avec panache

Publié | Mis à jour

L’ancien champion d’arts martiaux mixtes Brock Lesnar a conservé son titre universel de la World Wrestling Entertainment (WWE) avec une victoire contre Roman Reigns, vendredi, lors du Greatest Royal Rumble présenté à Djeddah, en Arabie saoudite.

Malgré avoir vu son rival foncer sur lui avec quelques «spears», le résident de la Saskatchewan a quitté l’arène avec la ceinture au terme d’un affrontement de moins de 10 minutes qui se déroulait à l’intérieur d’une cage.

Dans un autre choc attendu, l’Undertaker a triomphé en enfermant Rusev dans un cercueil. De son vrai nom Mark Callaway, il compte 101 gains lors des événements diffusés à la télévision à la carte, d’après le compte Twitter de la WWE.

Victime de l’Embaumeur à WrestleMania 34, John Cena a vaincu Triple H. Dans le combat pour le titre de la WWE, AJ Styles et Shinsuke Nakamura n’ont pu faire de maître, ayant tous deux subi le compte de 10 à l’extérieur du ring. Styles demeure ainsi le champion, lui qui sera au Centre Bell mardi pour l’émission «SmackDown Live».

La ceinture intercontinentale est restée entre les mains de Seth Rollins, vainqueur de Finn Balor, Samoa Joe et The Miz dans un combat d’échelle. Jeff Hardy a eu raison de Jinder Mahal pour la couronne des États-Unis. The Bludgeon Brothers (Harper et Rowan) ont gardé le titre par équipe de «SmackDown» en défaisant The Usos. Pour leur part, Bray Wyatt et Matt Hardy ont remporté la ceinture vacante par équipe de «RAW», qui sera diffusée également à Montréal, lundi.

Finalement, Braun Strowman a été sacré le grand vainqueur de la bataille royale impliquant 50 lutteurs. Le Québécois Kevin Owens a été le 46e homme à faire son entrée entre les câbles. De son côté, le Lavallois Sami Zayn était absent. Celui qui est né Rami Sebei est d’origine syrienne et les relations entre l’Arabie saoudite et la Syrie sont pour le moins tendues.