BOS-TOR

Un seul match fera foi de tout

Publié | Mis à jour

En 19 occasions, les Maple Leafs ont tiré de l’arrière 1-3 dans une série. Une seule fois, ils ont réussi à renverser la vapeur et à l’emporter en sept matchs.

C’était au printemps de 1942. Les Leafs étaient alors devenus la première formation à combler un déficit de 0-3.

«Nous affrontons une excellente équipe, dotée de joueurs de qualités. Mais, nous croyons que nous allons gagner.

On y a cru dès le début. Nous avons amorcé la série tout croche, mais nous sommes parvenus à remonter la pente. Maintenant, nous avons la chance d’une vie qui se présente à nous.» - Mike Babcock

Remporter un septième au TD Garden de Boston ne sera pas une mince tâche. Les Bruins ont présenté l’un des meilleurs dossiers du circuit à domicile au cours de la saison régulière (28-8-5).

«Nous savions que nous devions en voler au moins un match à Boston. Maintenant, nous devons en voler un deuxième.» - Mitch Marner

Avec son équipe acculée au mur, Frederik Andersen a effectué 74 arrêts en deux rencontres. Des performances plus convaincantes que lors des matchs précédents.

«Je pense que j’ai simplement savouré le moment. Tous les joueurs adorent ces situations de vie ou de mort. Il nous reste encore du travail à faire, mais jusqu’ici, ça va bien. Je crois que le type de pression auquel nous ferons face lors du septième match sera le même que lors des deux derniers.» - Frederik Andersen

Du côté des Bruins, ils pourront miser sur quelques vétérans ayant vécu des matchs ultimes. Patrice Bergeron en a vu d’autres, lui qui a pris part à plusieurs rencontres sans lendemain, tant dans la LNH qu’au niveau international.

«On s’attendait à une série serrée et difficile. En tant que vétéran, on doit trouver une façon de partager ces expériences avec les jeunes joueurs. Cela dit, tout le monde doit sauter sur la glace et élever son niveau de jeu. Tout le monde devra s’assurer de faire son travail. - Patrice Bergeron