Toronto Maple Leafs v Boston Bruins - Game Five

Crédit : AFP

BOS-TOR

7 choses à savoir à propos du septième match de la série Bruins-Maple Leafs

Publié | Mis à jour

Pour la première fois depuis 2013, les Bruins de Boston et les Maple Leafs de Toronto doivent s'affronter lors d'un match ultime lors des séries éliminatoires de la LNH.

Ce duel d'il y a cinq ans est demeure un souvenir amer dans la tête des partisans des Maple Leafs. En avant 4 à 1 avec environ huit minutes à faire en troisième période, les Leafs s'étaient effondrés, concédant trois buts aux Bruins avant la fin de l'engagement. Le coup de grâce est survenu en prolongation, gracieuseté de Patrice Bergeron qui procurait la victoire à son équipe et permettait à celle-ci d'accéder au tour suivant.

Cinq ans plus tard, cette confrontation n'a pas le même visage. Seulement cinq joueurs de l'édition actuelle des Maple Leafs étaient sur la patinoire pour cette débandade monumentale.

Visage différents, même résultat? On aura la réponse mercredi soir.

Voici sept choses à savoir sur ce duel tant attendu

1. Les Bruins détiennent l'avantage en ce qui a trait aux confrontations entre les deux équipes lors d'un match #7. Un avantage qui ne tient qu'à un fil puisque Boston présente une fiche de deux victoires et une défaite en pareille circonstance.

2. Il s'agira du 12e match #7 de la carrière du défenseur Zdeno Chara. L'arrière de 6 pi 9 po rejoindra ainsi Ken Daneyko et Stéphane Yelle au deuxième rang à ce chapitre dans l'histoire de la LNH.

3. Lors des trois victoires de leur équipe, le trio composé de David Pastrnak, Brad Marchand et Patrice Bergeron a récolté 23 points ainsi qu'un différentiel cumulatif de +20. Lors des trois défaites, l'unité n'a récolté aucun point tout en présentant un différentiel combiné de -15.

4. Un seul joueur des Maple Leafs se retrouve actuellement parmi les 30 meilleurs pointeurs de la LNH en série. Mitch Marner au 10e rang avec huit points en six matchs.

5. Les gardiens Tuukka Rask et Frederik Andersen ont conservé un taux d'efficacité pratiquement identique depuis le début des séries (0,908 c. 0,909). Le portier des Maple Leafs a toutefois été un peu plus occupé que son vis-à-vis, ayant fait face à 22 lancers de plus en six matchs.

6. Dans l'histoire de la ligue, l'équipe hôte d'un match #7 a conservé une fiche de 99-70, un taux de réussite qui frôle les 60 %. L'équipe qui a inscrit le premier but a remporté près de 75 % des matchs, une fiche de 126 victoires contre 43 revers.

7. Le match sera présenté sur les ondes de TVA Sports mercredi dès 19h30.