Séries 2018

Sans Patrice Bergeron, les Bruins l’emportent

Agence QMI 

Publié | Mis à jour

C’est sans Patrice Bergeron, leur joueur de centre numéro 1, que les Bruins de Boston ont pris les devants 3-1 dans leur série de premier tour contre les Maple Leafs, jeudi à Toronto, grâce à une victoire de 3-1.

À voir : Sommaire | Le tableau des séries

Les Bruins ont annoncé quelques minutes avant le début de la rencontre que Bergeron n’allait pas prendre part au match en raison d’une blessure au haut du corps.

Cela n’a pas empêché les visiteurs de trouver le fond du filet dès la 28e seconde, alors que le tir du défenseur Torey Krug s’est frayé un chemin jusque derrière Frederik Andersen. Riley Nash, qui a pris la place de Bergeron au centre de Brad Marchand et David Pastrnak, était placé devant le gardien torontois.

Tomas Plekanec a ramené tout le monde à la case départ sept minutes plus tard. Placé dans l’enclave, il a accepté une passe de Mitchell Marner avant de prendre à contrepied le gardien des Bruins Tuukka Rask.

L’ancien du Canadien a récolté son 62e point à son 100e match en carrière contre les Bruins, saison régulière et séries éliminatoires confondues.

À mi-chemin de la période médiane, Marner s’est présenté fin seul devant Rask, mais l’homme masqué a eu le dernier mot.

Un arrêt qui a permis aux Bruins de prendre les devants en fin d’engagement quand Pastrnak a rejoint Marchand lors d’une descente à deux contre un. Marchand n’a eu qu’à pousser le disque dans le fond du filet.

Les Bruins ont doublé leur avance en troisième grâce à un copier-coller, sauf que c’est David Krejci qui a remis à Jake DeBrusk, qui ne pouvait pas rater pareille occasion.

Pastrnak a récolté deux mentions d’aide au cours de la rencontre pour porter à 11 son nombre de points depuis le début des séries. Il est le premier joueur depuis Sidney Crosby en 2010 à obtenir 11 points en quatre matchs.

Le cinquième match de la série sera présenté samedi à Boston. Les Maple Leafs pourront compter sur le retour de Nazem Kadri qui a purgé ses trois parties de suspension.