Séries 2018

Les Maple Leafs toujours vivants

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Les Maple Leafs ont réduit l’écart à 2-1 dans leur série de premier tour contre les Bruins de Boston en l’emportant 4-2, lundi à Toronto.

Il s’agit d’un revirement de situation important pour ceux qui s’étaient inclinés 5-1 et 7-3 dans les deux premières rencontres.

À voir : Sommaire | Le tableau des séries 

Les Leafs ont ouvert la marque pour la première fois depuis le début de la série quand James van Riemsdyk a poussé un retour derrière Tuukka Rask pendant un avantage numérique avec moins de trois minutes à faire au premier vingt.

Le but est toutefois controversé, car Riley Nash, qui était au cachot pour avoir retardé le match, ne méritait probablement pas d’être puni. À la reprise vidéo, il semblerait que la rondelle, qu’il tentait de dégager de sa zone, avait touché la baie vitrée avant de quitter la surface de jeu.

Dans une descente à deux contre zéro au second tiers, Mitchell Marner a remis à Patrick Marleau, qui a redirigé le disque entre les jambières de Rask.

Auston Matthews a inscrit le filet victorieux avec son premier des séries une dizaine de minutes plus tard.

Marleau a ajouté un but d’assurance en troisième. Le vétéran a ainsi rejoint Steve Yzerman au 16e rang dans l’histoire de la Ligue nationale de hockey pour le plus grand nombre de réussites en séries avec 70.

Tomas Plekanec a obtenu une mention d’aide sur le jeu. L’ancien du Canadien de Montréal a bien rempli sa mission, qui était de surveiller de près Patrice Bergeron, lundi.

Andersen en deux temps

Les Bruins ont profité des largesses de Frederik Andersen pour marquer leurs deux buts au cours de la période médiane.

D’abord, Adam McQuaid a fait mouche d’un tir de loin, qui semblait peu menaçant. La rondelle a finalement glissé tout doucement sous la jambière gauche du portier.

Ce fut ensuite au tour de Zdeno Chara, qui a logé le disque par-dessus l’épaule d’Andersen d’un angle très restreint.

Andersen s’est toutefois ressaisi au dernier tiers. Il a notamment volé trois buts à David Pastrnak. Un exploit en soit puisque l’attaquant des Bruins avait amassé neuf points, dont quatre filets, dans les deux premiers duels de la série.

Le gardien a repoussé 40 rondelles dans la victoire.

Rask, pour sa part, a cédé quatre fois sur 30 lancers.

Le match numéro quatre sera disputé jeudi, toujours au Air Canada Centre.