Rasmus Dahlin

Photo : Rasmus Dahlin Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens

Repêchage : les Canadiens auront l’embarras du choix

Publié | Mis à jour

La centrale de recrutement de la Ligue nationale de hockey (LNH) a publié lundi sa dernière liste des meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage amateur, qui aura lieu à Dallas les 22 et 23 juin.

Le Canadien de Montréal aura 9,5 % des chances d’obtenir le premier choix, le quatrième meilleur taux parmi les 15 équipes qui prendront part à la loterie le 28 avril à Toronto, derrière les Sabres de Buffalo (18,5 %), les Sénateurs d’Ottawa (13,5 %) et les Coyotes de l’Arizona (11,5 %).

La loterie comprendra trois tirages, un pour le premier choix, un pour le second et un pour le troisième. Les équipes qui ne feront pas partie du top trois obtiendront les sélections suivantes, selon leur rang au classement général.

Voici donc quelques joueurs que le Tricolore pourrait avoir la chance de sélectionner : 

Rasmus Dahlin (défenseur, Ligue de Suède)

Numéro un sur la liste des espoirs internationaux, le défenseur sera vraisemblablement le premier choix du prochain repêchage. Il a amassé 20 points, dont sept buts, en 41 parties avec le Frolunda HC dans la Ligue de Suède.

Il a aussi brillé pendant les Mondiaux juniors avec six mentions d’aide. Il a d’ailleurs été nommé défenseur par excellence du tournoi. De plus, il a participé aux Jeux de Pyeongchang.

«Dahlin est dans une classe à part, a lancé le responsable du recrutement de la LNH en Europe, Goran Stubb, au site de la ligue. Il est intelligent et excellent dans les deux sens de la patinoire.»

Andrei Svechnikov (ailier, Ligue junior de l’Ontario)

L’attaquant des Colts de Barrie, dans la Ligue junior de l’Ontario, a amassé 40 buts et 32 mentions d’aide pour 72 points en 44 sorties cette saison.

«Il est un patineur d’exception et un marqueur, a indiqué David Gregory, de la centrale de recrutement de la LNH. Il a distancé les autres espoirs pour s’établir au premier rang en Amérique du Nord.»

Brady Tkachuk (ailier, réseau universitaire américain)

En 40 matchs avec l’Université de Boston, l’ailier de 6 pi et 3 po a récolté 31 points, dont huit buts.

«Tkachuk peut contrôler le jeu autant avec sa vitesse qu’avec sa robustesse, a expliqué le directeur de la centrale de recrutement, Dan Marr. Il est capable de créer des chances en plus de les concrétiser.»

Filip Zadina (ailier, Ligue de hockey junior majeur du Québec)

À sa première saison avec les Mooseheads de Halifax, le Tchèque a amassé 44 buts et 38 aides pour 82 points, devançant Alexis Lafrenière, de l’Océanic de Rimouski, au premier rang des marqueurs chez les recrues.

«Zadina est un marqueur naturel qui a la capacité de se démarquer sur tous les jeux», a affirmé Marr.

Le repêchage est encore loin, les équipes ont encore beaucoup de travail devant elles et des noms risquent fort de s’ajouter à cette liste dans les prochaines semaines.