Crédit : Jason Getz-USA TODAY Sports

MLS

MLS 360 : excitant duel au sommet

Ian Gauthier / TVA Sports

Publié | Mis à jour

Le match le plus relevé et le plus intéressant de la septième semaine de la saison 2018 en MLS fut le dernier à être disputé, alors que le New York City FC est allé chercher un verdict nul de 2-2 à Atlanta.

Peu de clubs de la MLS aurait pu obtenir un résultat de ce genre au Mercedes-Benz Arena. Mais les «Cityzens» dominent le classement de la MLS et ce n’est pas pour rien. Contre une autre des puissances de la ligue, la troupe de l’entraîneur Patrick Vieira est allée chercher un difficile point dans un match relevé, où elle a pu compter sur un retour en force de son meneur de jeu David Villa, qui avait été ralenti par une blessure au cours des dernières semaines.

Ce point a d’ailleurs pu être obtenu grâce à un sensationnel but égalisateur du milieu de terrain Alexander Ring... sur une belle pièce de jeu amorcée par Villa, auteur de l’autre but des siens. Quel joueur.

 

 

Le NYC FC compte 17 points en sept matchs, trois de plus que l’étonnant Sporting de Kansas City, meneur dans l’Ouest, et quatre de plus qu’Atlanta.

Pendant ce temps, l’équipe qui a dominé la dernière saison, le Toronto FC, croupit actuellement dans les bas fonds du classement, une situation qui s’explique par le parcours du club en Ligue des champions de la CONCACAF. Non seulement le TFC  priorise cette compétition, dont il vient de se qualifier pour la finale, mais en plus, cela lui fait prendre du retard dans son calendrier MLS : l’équipe n’a disputé que quatre matchs cette saison.

Les Torontois ont perdu au Colorado, le weekend dernier, en l’absence de l’immense majorité de leurs cadres, reposés en vue de la grande finale de la Ligue des champions, dont le match-aller aura lieu en milieu de semaine. Une fois ce tournoi terminé, attendons-nous à une fulgurante remontée au classement de la MLS.

 

 

Encore Zlatan

Le Galaxy de Los Angeles a connu lui aussi un weekend satisfaisant en allant chercher un gain de 1-0 à Chicago contre un Fire qui se cherche abondamment. La preuve en est que l’entraîneur Veljko Paunovic a envoyé Bastian Schweinsteiger jouer directement devant la défense. L’expérience et l’immense talent de l’Allemand ont fait en sorte que ce dernier a quand même disputé un fort match, mais il aurait besoin d’un peu plus d’aide.

Le seul but du match a été inscrit par Zlatan Ibrahimovic, déjà incontournable. Le Suédois, comme lors de son but gagnant contre le LAFC, a bénéficié d’un service impeccable du vétéran Ashley Cole pour marquer de la tête.

 

 

Le Galaxy aurait normalement toutes les raisons de se réjouir, mais le club pourrait perdre le Suédois pour un bout de temps s’il obtient la chance de représenter son pays à la Coupe du monde cet été. Il semble en tout cas très intéressé par la perspective...

Des victoires qui soulagent

Le D.C. United et les Timbers de Portland ont enfin obtenu leur première victoire de la saison. Dans le cas de United, qui a vaincu Columbus 1-0, il fallait absolument gagner, parce que l’équipe passera les trois prochains mois (!!) à l’étranger, en attendant la fin des travaux à son futur domicile, le Audi Field, qui sera inauguré le 14 juillet.

Les Timbers, de leur côté, ont pu rassurer leurs partisans en leur offrant un 3-2 contre Minnesota United. Ceux-ci peuvent néanmoins être optimistes après avoir vu le nouveau joueur désigné de l’équipe, Darwin Quintero, connaître un solide premier match.

 

 

En bref

Orlando City a connu des ennuis dans les premières semaines de la saison, mais l’équipe semble avoir trouvé son erre d’aller. Les «Lions» l’ont emporté 2-0 à Philadelphie, vendredi, et il s’agissait d’une troisième victoire consécutive. L’équipe est d’ailleurs maintenant au-dessus de l’infâme ligne rouge dans l’Est, celle qui détermine, en fin de campagne, qui goûtera l’ivresse des éliminatoires et qui passera la saison morte à refouler la honte d’en avoir été exclus.

Le FC Dallas est allé l’emporter au Gillette Stadium contre un coriace Revolution, encore bien placé au classement. Les Texans, encore invaincus en cinq matchs cette saison, affichent eux aussi une belle forme.

Finalement, les Sounders ont marqué. Après trois matchs sans but, les finalistes de la Coupe MLS ont arraché un verdict nul de 2-2 au Sporting à Kansas City : enfin une performance convaincante pour eux.

 

 

Et l’Impact dans tout ça? Privé de son joueur désigné Saphir Taïder, le onze montréalais a été très peu convaincant défensivement dans une défaite méritée de 3-1 contre les Red Bulls au New Jersey.

Rémi Garde et ses hommes ont à l’évidence pas mal de travail devant eux, mais regardons le positif : comme l’a justement mentionné Anthony Jackson-Hamel lundi matin, la saison est encore jeune et l’équipe jouera un peu plus souvent à domicile dans les prochaines semaines.

Surtout, le club a enfin trouvé un joueur capable de tirer les coups francs. Le jeune Jeisson Vargas, qui fait très bonne impression depuis un mois, a marqué l’un des buts de la semaine dans la défaite.

Jeisson Vargas se prend pour Sebastian Giovinco! - TVA Sports