Crédit : Pierre-Paul Poulin / Le Journal de Montréal

Impact

Garde espère que Fanni n’est pas blessé sérieusement

Publié | Mis à jour

MONTRÉAL – L’Impact retient un peu son souffle en ce moment dans l’attente d’un diagnostic à Rod Fanni, qui a quitté le match de samedi en fin de première demie après avoir ressenti de la douleur à une cuisse.

«On ne sait pas encore, il va passer des examens pour évaluer la gravité de sa blessure. Je pense et j’espère que ça ne sera pas trop grave», a expliqué Rémi Garde, qui sait à quel point son vétéran est essentiel à la ligne arrière.

«Ça allait un peu mieux aujourd’hui [lundi], mais c’est très frais, alors il faut attendre les examens.»

Coïncidence ou pas, l’Impact s’est effondré défensivement en seconde demie en l’absence de l’arrière central de 36 ans.

«Ça ne nous a pas déstabilisés tactiquement dans le placement des joueurs. On a vu dans ses premiers matchs qu’il a une forte influence sur les autres et lorsqu’il sort comme ça brutalement, ç’a un impact sur l’énergie et la stabilité mentale de l’équipe.»

Daniel Lovitz, qui est entré dans le match pour patrouiller le flanc gauche quand Fanni est sorti, a convenu que le départ de son coéquipier avait eu une influence négative sur le reste de la rencontre.

«Rod est une bonne force stabilisatrice derrière et il nous a manqué.»