HKN-MINNESOTA-WILD-V-WINNIPEG-JETS---GAME-TWO

Crédit : AFP

Séries 2018

LNH 360

Publié | Mis à jour

Les Jets de Winnipeg et les Golden Knights de Las Vegas ont pris des priorités de 2-0 dans leurs séries de premier tour respectives, vendredi soir.

Selon les statisticiens du Elias Sports Bureau, les équipes qui ont obtenu ce coussin, dans l’histoire de la ligue, ont remporté leur série 86,4% du temps.

Ce n’est donc pas une très bonne nouvelle pour le Wild du Minnesota, qui s’est incliné 4-1 à Winnipeg, et pour les Kings de Los Angeles, vaincus 2-1 en deuxième période de prolongation dans un T-Mobile Arena surchauffé.

C’est une autre histoire pour les Flyers de Philadelphie. Éclatés 7-0 par les Penguins de Pittsburgh mercredi, les hommes de Dave Hackstol ont fait preuve de caractère, vendredi, en signant un gain de 5-1 au PPG Paints Arena. Cette série risque donc de ne pas être à sens unique, au grand plaisir des amateurs.

Haula, héros du vendredi 13

Les téléspectateurs de TVA Sports ont dû combattre le sommeil durant le match entre les Knights et les Kings. Erik Haula a inscrit le premier but en prolongation de l’histoire de l’équipe en séries.

D’ailleurs, Vegas est la cinquième formation à remporter ses deux premiers matchs à vie en éliminatoires. Surtout, elle est seulement la deuxième à le faire lors de sa campagne inaugurale.

Sept joueurs des Golden Knights et cinq porte-couleurs des Kings ont passé plus de 30 minutes sur la glace dans cette longue deuxième rencontre.

Alec Martinez et Oscar Fantenberg, des Kings, ont même atteint les 40 minutes de jeu. Devant son filet, leur coéquipier Jon Quick a établi un nouveau record d’équipe en séries en repoussant 54 rondelles. Quick détenait aussi la marque précédente, qui était de 51 arrêts lors d’un match disputé en 2011.

Erik Haula joue les héros en 2e prolongation - TVA Sports

 

Troisième période fatale au Manitoba

Les Jets ont marqué trois fois lors du dernier engagement, notamment grâce à leur as Patrik Laine qui a obtenu un but et une aide, pour filer vers un gain convaincant de 4-1 contre le Wild.

Fait à noter : les Jets ont dominé 44-17 au chapitre des tirs au but. La bande à Blake Wheeler a ainsi signé un 11e gain consécutif, saison et éliminatoires combinées, devant son public.

Par ailleurs, les Manitobains ont eu la main heureuse jusqu’ici avec leurs acquisitions de la dernière date limite des transactions : les buts vainqueurs de leurs deux premières victoires dans cette série ont été inscrits par Joe Morrow et Paul Stastny.

Les Jets s'amusent face au Wild - TVA Sports

 

Couturier étourdit les Penguins

Le Québécois Sean Couturier a connu une splendide saison pour les Flyers et manifestement, il ne veut pas s’arrêter là. L’attaquant a obtenu trois points (un but, deux aides) contre les Penguins, vendredi, et quatre autres coéquipiers ont complété la marque pour les hommes en blanc et orange.

Surtout, le gardien des Flyers Brian Elliott a rebondi comme jamais en réalisant 34 arrêts sur 35 tirs après avoir donné sept buts mercredi.

Le filet inscrit par Shayne Gostisbehere en première période a mis fin à une séquence de presque 226 minutes de jeu sans accorder de but (en séries) pour le gardien des Penguins, Matt Murray. Une séquence qui s’était amorcée lors du quatrième match de la finale de la Coupe Stanley l’an dernier.

À 19 ans, Nolan Patrick est devenu le quatrième joueur de l’histoire de l’organisation des Flyers à marquer en séries avant ses 20 ans, après Dainius Zubrus (4 fois en 1997), Peter Zezel (1985) et Couturier (2012).

Brian Elliott ramène les Penguins sur terre - TVA Sports