HKO-HKN-SPO-VANCOUVER-CANUCKS-V-MONTREAL-CANADIENS

Crédit : AFP

Canadiens

Marc Bergevin veille au futur du Canadien

Publié | Mis à jour

Sa saison s'étant terminée plus tôt qu'il ne l'aurait souhaité, le directeur général des Canadiens de Montréal Marc Bergevin poursuit son travail en amont du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey.

Vendredi soir, le manitou du Tricolore a veillé au futur de l’organisation montréalaise en se rendant au quatrième match de la série opposant les Voltigeurs de Drummondville aux Tigres à Victoriaville.

Du pain sur la planche

En terminant la saison régulière au 28e rang du classement général, Montréal s'est assuré de 9,5% des chances de sélectionner au tout premier rang de l'encan amateur. Dans le pire des cas, le CH reculera au septième échelon.

Advenant une transaction, Marc Bergevin pourrait également se donner les munitions pour sélectionner l’attaquant qui s’est mérité le statut de joueur exceptionnel pour évoluer dans la LHJMQ à 15 ans, Joseph Veleno.

En 33 rencontres depuis qu’il a été acquis des Sea Dogs de Saint Jean par les « Voltis », le Montréalais de 18 ans a inscrit 16 buts et 32 mentions d’aide pour un total de 48 points. En séries éliminatoires, il a déjà atteint son sommet personnel de onze points en l’espace de neuf rencontres seulement.

Le centre de 6’1 et 194 livres pointe au 13e rang parmi les meilleurs patineurs nord-américains selon le classement de la Centrale de recrutement de la Ligue nationale.

Veleno n’est pas seul

Le travail du directeur général ne se limite pas qu’à sa sélection de premier tour. En fait, le Bleu-Blanc-Rouge dispose de cinq des 62 premiers choix du prochain encan amateur qui se déroulera à Dallas les 22 et 23 juin.

Avec quatre sélections de deuxième tour en poche, parions que Bergevin n’avait pas que l’ancien des Sea Dogs en mire. vendredi. Le cerbère Olivier Rodrigue, deuxième meilleur gardien en Amérique du Nord, ainsi que les défenseurs des Voltigeurs, Nicolas Beaudin et Xavier Bernard, classés au milieu de la deuxième ronde, étaient tous en action pour que le DG puisse gribouiller quelques notes dans son calepin.

Rappelons que l’état-major du Canadien a acquis une pareille collection de choix au deuxième tour grâce aux Capitals de Washington pour Lars Eller, aux Maple Leafs de Toronto pour Tomas Plekanec et aux Blackhawks de Chicago en compagnie de Phillip Danault (38e), en plus de compter sur sa propre sélection qui pointe au 35e échelon.

Un œil sur Dominique Ducharme?

Et si l’intérêt du directeur général ne se limitait pas qu’aux joueurs sur la patinoire? À Victoriaville, Marc Bergevin avait également l’occasion de voir à l’œuvre l’un des entraîneur-chefs les plus convoités à ne pas graviter autour d’une formation de la Ligue nationale en Dominique Ducharme.

Après un passage chez le Junior de Montréal à titre d’entraîneur-adjoint de 2008 à 2011, le pilote québécois a fait le saut aux commandes des Mooseheads d’Halifax qu’il a pilotés à une conquête de la Coupe du Président et de la Coupe Memorial en 2013 avec Nathan MacKinnon, Jonathan Drouin et Zachary Fucale sous son aile.

En 2016, Ducharme a accepté le défi d’occuper les fonctions d’entraîneur-chef et de directeur général à Drummondville. La même année, il prenait pour la première fois les rennes de l’équipe canadienne au Championnat mondial des moins de 20 ans avec qui il a enlevé la médaille d’argent à l’hiver 2017 puis l’or en 2018.

Quoi qu'il advienne, les perspectives pour le futur de l'organisation montréalaise s'annoncent intéressantes.